Partager cet article avec vos amis et contacts via les reseaux sociaux

Les services à la personne ne connaissent pas la crise


L’aide à domicile (36%), le soutien scolaire (23%) l’assistance médicale et paramédicale, le dépannage informatique (23%) et la prise en charge des personnes dépendantes comptent parmi les principaux rameaux de cette nouvelle branche dynamique de notre économie qui notons-le, n'est pas impacté par la crise économique.


Les services à la personne ne connaissent pas la crise
Besoin d'une nounou ou d'un jardinier pour tailler vos rosiers ?
Jusqu'ici, c'était le casse-tête pour trouver la bonne personne. Désormais, vous pouvez vous adresser à un seul organisme pour traiter vos demandes. L'aide aux personnes âgées, la garde d'enfants et le ménage représentent 95 % du secteur des services à la personne.

Une forte demande
On estime que le taux d'équipement pour la garde des enfants de moins de 3 ans (crèches, halte-garderies, assistantes maternelles…) est de 42 places pour 100 enfants. Même pénurie chez les personnes âgées : seuls 30 % des besoins déclarés sont satisfaits, estime la Cour des Comptes.

L'objectif du gouvernement est de développer l'embauche et la professionnalisation dans ce secteur. Jean-Louis Borloo, le ministre de l'emploi et de la cohésion sociale, estime ainsi que les services à la personne représentent 1,3 million d'emplois.

Plus pratique et moins d'impôts
Pour cela, les avantages ont été multipliés aussi bien du côté de l'employeur que du salarié. Tous deux bénéficient d'avantages fiscaux, d'exonérations, et surtout de facilités administratives. Le chèque emploi-service universel (CESU) préfinancé a ainsi séduit 3000 entreprises en 2006. Plus de 7 millions de ces chèques ont été distribués cette année, et leur nombre va au moins doubler en 2007, estime l'ANSP (Agence Nationale des Services à la Personne).

Espérons qu'il connaîtra le même succès que le ticket restaurant, dispositif lancé dans les années 1960 et utilisé chaque année par 2,5 millions de salariés dans plus de 100 000 entreprises. Aujourd'hui, la majorité des emplois à domicile se font encore selon la formule "gré à gré", c'est-à-dire sans passer par un intermédiaire. Sans compter le travail au noir, qui selon les estimations de l'INSEE représenterait 60 % de l'emploi dans le secteur des services.

Dans un contexte où les transformations structurelles et culturelles de nos sociétés exigent une offre de services variée, croissante et de qualité.

Les services à la personne ne connaissent pas la crise
L’augmentation de l’espérance de vie, l’urbanisation croissante, le travail féminin, l’éclatement de la cellule familiale et les évolutions culturelles de nos sociétés (nouvel hédonisme, culture du bien-être) ont contribué aux développements des services aux particuliers. L’entraide familiale se métamorphose en France ce qui offre de véritables opportunités aux 13 000 structures et associations accréditées par l’ANSP. En effet, seuls 3% des ménages français confient leurs enfants à un membre de leur famille après l’école (TNS Sofres pour O2, 2008). On est donc passé d’une société qui pouvait compter sur la solidarité familiale à une société qui doit composer avec l’interdépendance sociétale.

Néanmoins, il reste un enjeu de taille pour que ce secteur puisse résorber en partie l’hémorragie plus globale sur le terrain de l’emploi. En effet, le caractère dégradant de certains métiers de services et la difficulté d’attirer de nouveaux éléments vers les formations adéquates expliquent pourquoi 57% des dirigeants basés en Ile de France connaissent des difficultés à recruter. Contre cet état de fait, les chefs d’entreprise répondent formation (55% la juge insuffisante) et professionnalisation. Néanmoins, les dirigeants de PME, sont 91% à estimer que leurs bénéfices vont croître dans les années à venir car le secteur est porteur et surtout que ces emplois ne pourront pas faire l’objet d’une délocalisation ; le potentiel est bien là.

La séquence économique actuelle s’annonce compliquée, mais les modifications profondes de notre société semblent porter en elles des réponses à la crise. Face à cette dernière, face à la concurrence inégale des pays émergents, les besoins structurels des services personnalisés sont un coin de ciel bleu et sans doute un instrument indispensable pour repenser l’équilibre de notre économie.

A lire dans la même thématique


Rédigé par Kathleen Dufour, le Mardi 20 Octobre 2009 et lu 3605 fois.

Notez



Vous avez apprécié cette publication ?
Partagez cet article avec vos amis & contacts,
Par  Email Email , Facebook Facebook , Tweeter Tweeter , et  les autres reseaux sociaux Plus ...
& Recevez les nouvelles publications ,
Par Mail :
  



1.Posté par André Gérald VILERIO le 19/10/2014 16:52 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler


En effet, je suis Mr VILERIO André, opérateur économique et actionnaire dans une grande banque de la sous région.
Le Prêt entre particulier se veut être un creuser et référence pour aider les personnes en
difficultés. Il existe une demande forte. À priori simple, la loi dans son ensemble, nous montre qu'il s'agit là à la fois d'une possibilité mais aussi d'une activité très réglementée. Alors à terme, j’octroie le prêt entre particuliers dans toute l'Europe, l'Asie, l'Afrique et bien sur dans d'autres pays .
Je suis disposé à vous accorder un prêt sur 10 ans ou plus
Mes prêts vont de 1.500 euros à 15.000.000 euros et plus
Contacter moi au: vileriodejesus@hotmail.com



Contacts & infos légales
RollBox Thématiques @ lEuroMag
voyage
massages
geothermie
tablette tactile
automobile
quad sport
abris vélos
station lavage vélo
chocolat
ipad apple
iphone apple
smartphone
littérature
prévisions météo
programme tv
horoscope du jour
investir en bourse
réséaux sociaux
aérothermie
jeux de poker
rédaction contenu
kopi luwak
webmarketing
pigistes

Version - Aujourd'hui  lecteurs lEuroMag & Web TV © 2007 | buzz | redaction Actuellement  internautes sont connectés
Retrouvez lEuroMag magazine sur les Réseaux Sociaux
lEuroMag magazine sur Facebook lEuroMag magazine sur Twitter les Buzz du magazine lEuroMag via Google-Buzz lEuroMag magazine sur Netvibes Les Scoops de lEuroMag magazine sur Scoopeo les Videos de lEuroMag Magazine sur Dailymotion les Videos du magazine lEuroMag sur YouTube le Blog Buzz de lEuroMag magazine lEuroMag magazine sur votre iPhone Recevez la NewsLetter de lEuroMag magazine les Flux RSS du magazine lEuroMag

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Envoyer a un contact par Email Inscription Newsletter Hebdomadaire