Partager cet article avec vos amis et contacts via les reseaux sociaux

Le surmenage physique et intellectuel


Le surmenage est l’ensemble des troubles produits par un excès de fatigue physique ou intellectuelle. C’est ainsi que naît le surmenage physique qui doit être distingué de la fatigue, et le surmenage intellectuel.


Le surmenage physique et intellectuel
Génie ou surdoué ?
Il n’est pas douteux qu’un bébé, dont le père et la mère s’occupent, a l’intelligence éveillée plus tôt que celui qu’on laisse dormir toute la journée. Mais il faut une proportion en tout et le séjour prolongé d’un enfant au salon a une influence désastreuse sur sa nervosité, sur son sommeil, à un âge où la vie au grand air est indispensable et où la bonne confection de pâtés de sable doit être la principale occupation.

Comme on ne peut supprimer l’émotion, il faut en faire une éducation progressive en modérant tout tendance aux excès, en classe, il est important que l’enfant ait l’âge approprié à sa classe. Nombre de professeurs de philosophie se plaignent d’avoir des élèves intelligents mais dont le développement cérébral n’est pas suffisant pour pouvoir bénéficier de leur cours. L’homme fait lui aussi, a besoin de repos, surtout lorsqu’il a été affaibli par une forte fièvre. Souvent on entend parler d’hommes chez lesquels « la lame a usé le fourreau », qui se sont brûlés par les deux bouts : expression populaire qui expriment une vérité, l’anémie cérébrale, la folie atteignent chaque jour les individus, remarquables qui n’ont pas su limiter leur faculté de travail, donner au cerveau un repos indispensable.

Le surmenage physique et intellectuel
Comme on l’a souligné, il faut la distinguer de la fatigue. Alors que celle ci demeure compatible avec une certaine activité, et permet encore le travail après qu’elle a été ressentie. Alors qu’il peut disparaître par le repos sans laisser de traces appréciables, au contraire le contraire, le surmenage physique oblige celui qui y est soumis à la suppression de toute activité, et peut laisser après lui des lésions de nature et de gravité très diverses.

Chez les enfants de 6 à 13ans, la physionomie de la croissance détermine la ligne de conduite que doit suivre l’éducateur, s’il veut éviter les accidents imputables du surmenage. De 6 à 13 ans, le développement des muscles n’est pas plus avancé que les os. Les deux systèmes suivent un accroissement parallèle. Le cœur, autre muscle est sans résistance, sans tonicité. Il a par contre, une grande élasticité, celle des tissus jeunes, elle lui permet de s’adapter, du moins momentanément à des tâches excessives. Le foie et les reins remplissent d’une façon limitée leurs fonctions antitoxiques d’élimination. En résumé, l’enfant n’est pas un « petit homme » ainsi qu’on le dit. Sa résistance générale est proportionnellement beaucoup moindre que celui de l’adulte. Sa force musculaire est minime.

Chez l’enfant, les signes du surmenage physique sont la suppression de l’appétit et le dégoût des aliments, celles-ci sont accompagnées de fièvres et l’insomnie. Dans le cas sérieux peut apparaître une diarrhée, de la bronchite et des frissons pour un surmenage aigu. Pour un surmenage chronique, le symptôme est l’arrêt de la croissance, la taille cesse de grandit et le poids d’augmenter. Si la cause du surmenage prolonge son action, l’amaigrissement survient et le poids diminue. Le mouvement normal de la nutrition est inversé. La tristesse alterne la nervosité créant un état d’âme qui contraste souvent avec l’état antérieur.

Ceci étant, il faut adopter des exercices qui conviennent le mieux à l’enfance si bien qu’à l’adolescence. Se donner du mouvement, sans faire de grands efforts musculaires, accomplir des promenades fréquentes plutôt que prolongées, telle est la règle pour les personnes âgées.


Mots clé : surmenage, surmenage physique, surmenage intellectuel, fatigue, exercice, exercices, genie, surdoue, intelligence, intelligent, intelligents, folie, emotion, sommeil, adolescence, enfance, amaigrissement, nervosite, cerveau, repos, croissance, appetit, travail, adolescence, amaigrissement, appetit, cerveau, croissance, emotion, enfance, exercice, exercices, fatigue, folie, genie, intelligence, intelligent, intelligents, nervosite, repos, sommeil, surdoue, surmenage, surmenage intellectuel, surmenage physique, travail

Rédigé par Fabienne Rafidiharinirina, le Mercredi 30 Avril 2008 et lu 31487 fois.

Notez



Thématique similaire

Contacts & infos légales
RollBox Thématiques @ lEuroMag
voyage
massages
geothermie
tablette tactile
automobile
quad sport
abris vélos
station lavage vélo
chocolat
ipad apple
iphone apple
smartphone
littérature
prévisions météo
programme tv
horoscope du jour
investir en bourse
réséaux sociaux
aérothermie
jeux de poker
rédaction contenu
kopi luwak
webmarketing
pigistes

Version - Aujourd'hui  lecteurs lEuroMag & Web TV © 2007 | buzz | redaction Actuellement  internautes sont connectés
Retrouvez lEuroMag magazine sur les Réseaux Sociaux
lEuroMag magazine sur Facebook lEuroMag magazine sur Twitter les Buzz du magazine lEuroMag via Google-Buzz lEuroMag magazine sur Netvibes Les Scoops de lEuroMag magazine sur Scoopeo les Videos de lEuroMag Magazine sur Dailymotion les Videos du magazine lEuroMag sur YouTube le Blog Buzz de lEuroMag magazine lEuroMag magazine sur votre iPhone Recevez la NewsLetter de lEuroMag magazine les Flux RSS du magazine lEuroMag

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Envoyer a un contact par Email Inscription Newsletter Hebdomadaire