Partager cet article avec vos amis et contacts via les reseaux sociaux

Bruxelles veut une agriculture en phase avec le marché


Le 20 mai, Bruxelles a fait un bilan de santé de l'Europe verte. Mariann Fischer Boel a fait toute une séries de constats et de propositions pour permettre aux agriculteurs européens de répondre à une demande en plein bouleversement. La Commission européenne souhaite une agriculture plus propre et capable de s'adapter rapidement au marché. Sa vision assez libérale divise.


"L'objectif du bilan de santé est avant tout de permettre à nos agriculteurs de répondre à une demande croissante et de s'adapter rapidement aux signaux que leur envoie le marché", a déclaré la commissaire à l'Agriculture, Mariann Fischer Boel, en présentant des propositions contestées par certains pays. La Commission européenne a présenté le 20 mai ses propositions règlementaires sur le bilan de santé de la Pac. Ainsi, Bruxelles veut lever les restrictions pesant sur la production agricole de l'UE face à la hausse de la demande mondiale et limiter toute une série de subventions, notamment aux grandes exploitations, un point qui suscite déjà de nombreuses critiques. Dans le détail, Bruxelles veut supprimer les jachères, l'obligation de geler chaque année 10% des terres arables. Cette restriction "est complètement obsolète", s'est justifiée Mme Fischer Boel. Elle compte aussi relever progressivement les quotas laitiers mis en place en 1984 pour lutter contre la surproduction, avant leur disparition programmée en 2015. Ces quotas "constituent une camisole de force pour nos producteurs", a jugé la commissaire danoise. Le monde agricole français ne semble que peuapprécier ces décisions. Ainsi, pour les chambres d'Agriculture, qui se sont engagées depuis des mois pour élaborer des propositions novatrices, le compte n'y est pas et elles jugent les propositions de la commissaire un peu trop libérales. Les propositions sont jugées insuffisantes et doivent être plus ambitieuses pour préparer l'agriculture aux défis à venir. " En effet, la très forte envolée des prix des matières premières agricoles de ces derniers mois traduit certes la forte progression de la demande notamment dans les pays émergents, mais surtout l'impérieuse nécessité de disposer de politiques agricoles. Ne pas réguler les marchés, c'est laisser libre cours à la spéculation et plonger dans l'insécurité producteurs, industriels de l'agroalimentaire… et consommateurs !", soulignent les chambres d'Agriculture dans un communiqué. Pour M. Barnier, le ministre de l'Agriculture : "c'est le cas du démantèlement de l'intervention (mécanisme de stabilisation des marchés) tel que proposé par la Commission, qui serait contradictoire avec le besoin d'un véritable filet de sécurité sur les marchés agricoles". "De la même façon, la fin rapide des aides couplées qui est proposée pour certaines productions spécifiques devra être revue, compte tenu de ses effets négatifs sur l'activité de ces filières", ajoute le communiqué des chambres d'Agriculture. "Par ailleurs, en proposant de supprimer les soutiens spécifiques aux « petites » filières (chanvre, luzerne, fruits à coques…), la Commission prend le risque de les faire disparaitre définitivement. C'est oublier l'intérêt du maintien d'une diversité de productions", ajoutent-elles. A travers ses propositions, Bruxelles s'attaque aussi aux grandes exploitations dont elle veut indirectement limiter les subventions, en ponctionnant jusqu'à 22% une partie de ces aides pour financer des projets environnementaux et de développement des régions rurales. La balle est maintenant dans le camp du Conseil des Ministres de l'Agriculture et du Parlement européen. Les propositions sont censées s'appliquer de 2009 à 2013. Les 27 États membres de l'Union devront négocier sous la présidence française, chaque capitale apportant son lot de revendications.

Mots clé : agriculture, agriculture moderne, bruxelles, economie, europe, paysans

Rédigé par ELD, le Jeudi 22 Mai 2008 et lu 2430 fois.

Notez

Thèmatiques abordées et traitées dans cette publication : agriculture, agriculture moderne, bruxelles, economie, europe, paysans


Vous avez apprécié cette publication ?
Partagez cet article avec vos amis & contacts,
Par  Email Email , Facebook Facebook , Tweeter Tweeter , et  les autres reseaux sociaux Plus ...
& Recevez les nouvelles publications ,
Par Mail :
  



1.Posté par lererix le 22/08/2014 21:22 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

bonjour
Bénéficiez de vos prêts et de vos crédits en 48H
Email: lererix_finance@hotmail.fr
Vous êtes à la recherche d'un financement ou augmenter vos activités ou pour la réalisation d'un projet,
mais malheureusement, la banque impose des conditions que vous êtes incapables de remplir, plus de souci,
Nous sommes un groupe de particuliers.Nous offrons des prêts aux personnes en mesure de respecter ses engagements,
d'autre part, le taux d'intérêt est raisonnable soit 3%. Nos crédits sont compris entre 5.000€ et 1.500.000€
Que vous ayez besoin d'argent pour d'autres raisons, n'hésitez pas à contacter pour plus d'informations.
Pas sérieux s'absent.

2.Posté par Valls Christian le 27/09/2014 16:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Vous êtes Particulier,vous aviez besoin de prêts d'argent entre particuliers pour faire face aux difficultés financières pour enfin sortir de l'impasse que provoquent les banques, par le rejet de vos dossiers de demande de crédits ? Je suis un particulier d'experts financiers en mesure de vous faire un prêt au montant dont vous avez besoin et avec des conditions qui vous faciliteront la vie.
Merci de me joindre directement sur mon adresse mail: christvalls.mtp@hotmail.com



Contacts & infos légales
RollBox Thématiques @ lEuroMag
voyage
massages
geothermie
tablette tactile
automobile
quad sport
abris vélos
station lavage vélo
chocolat
ipad apple
iphone apple
smartphone
littérature
prévisions météo
programme tv
horoscope du jour
investir en bourse
réséaux sociaux
aérothermie
jeux de poker
rédaction contenu
kopi luwak
webmarketing
pigistes

Version - Aujourd'hui  lecteurs lEuroMag & Web TV © 2007 | buzz | redaction Actuellement  internautes sont connectés
Retrouvez lEuroMag magazine sur les Réseaux Sociaux
lEuroMag magazine sur Facebook lEuroMag magazine sur Twitter les Buzz du magazine lEuroMag via Google-Buzz lEuroMag magazine sur Netvibes Les Scoops de lEuroMag magazine sur Scoopeo les Videos de lEuroMag Magazine sur Dailymotion les Videos du magazine lEuroMag sur YouTube le Blog Buzz de lEuroMag magazine lEuroMag magazine sur votre iPhone Recevez la NewsLetter de lEuroMag magazine les Flux RSS du magazine lEuroMag

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Envoyer a un contact par Email Inscription Newsletter Hebdomadaire