Partager cet article avec vos amis et contacts via les reseaux sociaux

La califormie submergée par les calmars géants


Les changements climatiques, l'inversion des courants marins donne une nouvelle donne dans les profondeurs des océans et de nouvelles espèces pourraient voir le jour comme d'autres disparaître, combien de temps durera encore la grande bleue qui fait rêver les hommes.


Phénomène inquiétant, les calmars géants ont décidé de migrer pour trouver leur nourriture...

La califormie submergée par les calmars géants
Cela dure depuis une semaine en Californie, une horde de calmars géants prend possession des côtes californiennes. La plupart repérés au large de Newport Beach, ville américaine qui se situe à une soixantaine de kilomètres du Sud de Los Angeles.Ces calmars aussi appelés calamars de Humboldt se trouvent généralement dans les eaux de la mer de Cortez du Mexique. Connus pour être agressifs et de redoutables prédateurs pour les poissons, ils remontent le Pacifique et cela n'est pas sans inquiéter les biologistes et pêcheurs qui voyaient au départ une source importante de matière première en l'arrivée de ces calmars dans les eaux californiennes. La raison pour laquelle, ces prédateurs changent de territoire est due en grande partie à la disparition de leurs proies, à savoir les thons et les requins qui sont la plus grande partie de leur nourriture. Leur taille est parfois surprenante, mesurant entre 2 à 5 mètres de long, sachant qu'ils possèdent sur leurs tentacules environ 2000 ventouses qui sont elles-mêmes équipées d'une sorte de dentition en chitine, une substance dure faisant partie de la carapace des crustacés.

Ces calmars dévorant tout sur leur passage peuvent-ils être stopper abvant l'extinction de certaines espèces?

La califormie submergée par les calmars géants
Cette apparition de calmars géants qui aurait pu être une source de revenu pour les pêcheurs inquiète en fait car ces prédateurs dévorent tous les poissons présents dans le secteur et mettent ainsi en péril la biodiversité des côtes californiennes. Les savants qui suivent de près cette migration sont étonnés de la facilité d'adaptation de ces calmars Ce serait en partie le réchauffement climatique qui aurait prédisposé ces animaux à la migration mais comme cité précédemment le manque de nourriture plus fréquent dans leur milieu naturel, les grandes profondeurs. Leur vitesse peut atteindre les 43km/h et leur poids pour les plus gros dans les 90kg. Les pêcheurs en ont déjà attrapé plusieurs centaines et ces « diables rouges » comme ils ont été surnommés par les pêcheurs sont en train de vider les poissons qu'il reste dans le Pacifique Est. Ils seraient plusieurs millions à prendre racine dans en Californie du Sud, mais le territoire leur semblerait-il trop étroit, ils se déplaceraient déjà et ont également été signalés en Alaska et même au Chili.

Les poissons mais peut-être l'homme pourrait devenir une proie pour ces agressifs prédateurs des mers.

La califormie submergée par les calmars géants
Cette inquiétante révélation pourrait faire réfléchir quant à la pêche dont l'homme se nourrit lui aussi. Les calmars géants sont pêchés et consommés plus largement en Asie, mais cette ponction sur les millions recensés pourra-t-elle faire baisser à cours terme la disparition massive qui sévit actuellement dans cette partie du globe? L'homme pourra-il stopper leur progression ou vont-ils largement se reproduire et occuper progressivement les mers et dévorer les merlus, sardines et autres poissons consommés par l'homme . Envisager une façon de faire de ces envahisseurs un aliment pour l'homme sera peut-être la seule solution pour palier à la disparition des espèces menacées par leur présence.

Consommée au Japon, la farine de calmar atteint des taux de protéines allant jusqu'à 80 et pourrait se révéler attractif pour les pays ou la malnutrition sévit, mais ira-ton jusque là, partiront-ils pour retourner dans les profondeurs auxquelles ils sont habitués; peu de chance, si ils ont migré, la raison explicite, le manque de nourriture serait sans retour, il mènent une migration de survie et ne feront certainement pas machine arrière. Leur présence en surface pourrait-elle être un danger pour les baigneurs, puisqu'ils dévorent des cachalots et des requins, l'homme deviendra-t-il une forme de repas? Il nous faut attendre pour les réponses à toutes ces questions, un avenir proche pourrait voir les habitudes alimentaires, et de plaisance changer dans certaines régions du globe.

A lire dans la même thématique


Rédigé par Caroline Roger, le Jeudi 4 Février 2010 et lu 4296 fois.

Notez

Thèmatiques abordées et traitées dans cette publication : biodiversite, cachalots, californie, calmars, calmars geants, newport beach, peche, requins



Contacts & infos légales
RollBox Thématiques @ lEuroMag
voyage
massages
geothermie
tablette tactile
automobile
quad sport
abris vélos
station lavage vélo
chocolat
ipad apple
iphone apple
smartphone
littérature
prévisions météo
programme tv
horoscope du jour
investir en bourse
réséaux sociaux
aérothermie
jeux de poker
rédaction contenu
kopi luwak
webmarketing
pigistes

Version - Aujourd'hui  lecteurs lEuroMag & Web TV © 2007 | buzz | redaction Actuellement  internautes sont connectés
Retrouvez lEuroMag magazine sur les Réseaux Sociaux
lEuroMag magazine sur Facebook lEuroMag magazine sur Twitter les Buzz du magazine lEuroMag via Google-Buzz lEuroMag magazine sur Netvibes Les Scoops de lEuroMag magazine sur Scoopeo les Videos de lEuroMag Magazine sur Dailymotion les Videos du magazine lEuroMag sur YouTube le Blog Buzz de lEuroMag magazine lEuroMag magazine sur votre iPhone Recevez la NewsLetter de lEuroMag magazine les Flux RSS du magazine lEuroMag

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Envoyer a un contact par Email Inscription Newsletter Hebdomadaire