Partager cet article avec vos amis et contacts via les reseaux sociaux

Prince of Persia : les sables du temps

Des combats épiques : le prince Dastan est là !


Un prince qui n’est pas vraiment un prince, une Perse à son apogée, des combats épiques et de magnifiques décors… Prince of Persia fait honneur au jeu vidéo dont il est tiré mais les critiques fusent autour du film. Le jeu vidéo avait fait sensation, les fans attendaient l’adaptation cinématographique, leur rêve a été exaucé : Prince of persia, les sables du temps est sur nos écrans depuis le 28 mai. Alors, faut-il aller le voir ou non ?


Prince of Persia : Dastan doit protéger la dague sacrée

L'affiche du film Prince of Persia : les sables du temps
L'affiche du film Prince of Persia : les sables du temps
Dastan n’est qu’un jeune orphelin le jour où il ose défier les gardes royaux sur la place du marché afin de sauver son ami. Le roi remarque alors son courage et le ramène au palais afin de l’adopter : Dastan est alors propulsé dans le monde de la royauté perse, il devient prince. Dix ans plus tard, Dastan et ses deux frères se préparent à la guerre. La cité d’Alamut est soupçonnée de vendre des armes aux ennemis des perses. Afin de les châtier et d’éliminer la menace, les perses décident d’envahir la cité. Le cœur de Dastan n’y est pas, ses deux frères lui refusent même de participer à la bataille. Il désobéit pourtant, se glisse dans la cité à la tête de quelques soldats fidèles et ouvre les portes, apportant ainsi la victoire à son camp. En combattant, il trouve une dague sur un ennemi, une dague fort travaillée, une dague qui n’est pas comme les autres…

Tamina, la princesse d’Alamut, se retrouve promise à Dastan mais dans son propre intérêt : elle souhaite récupérer la dague dont elle est la gardienne. En effet, l’arme permet d’activer les sables du temps et de remonter dans le passé et ce pouvoir est fort convoité. La cité d’Alamut n’a d’ailleurs apparemment pas été attaquée pour son trafic d’armes – d’ailleurs inexistant. Qui convoite le pouvoir des sables du temps ? Dastan n’a pas le temps de découvrir que sa dague est convoitée que son père, le roi perse, meurt assassiné. Et c’est Dastan qui est accusé… Il doit alors prouver son innocence mais aussi aider la princesse Tamina à protéger la dague sacrée, car si elle tombait entre de mauvaises mains, le monde pourrait bien disparaître.

Prince of Persia : Des cascades et des effets spéciaux

Dastan et Tamina dans le film : Prince of Persia, les sables du temps actuellement au cinéma
Dastan et Tamina dans le film : Prince of Persia, les sables du temps actuellement au cinéma
Heureusement pour nous, Dastan sait se servir de ses deux sabres comme personne et Tamina, la princesse d’Alamut, est fort douée au combat elle aussi. Voilà de quoi nous réjouir car grâce à ces deux personnages et à la secte d’ennemis appelés les Hassansins – car pour combattre il faut toujours de bons ennemis – nous avons le droit à de merveilleux combats au sabre, remplis de cascades et de poursuites à travers les rues et sur le haut des toits. Le parallèle avec le jeu vidéo est immédiat, pour le plus grand plaisir des fans. Autre point très positif du film : les décors. Les scènes extérieurs ont été tournées au Maroc et les effets spéciaux sont réussis, on y croit et la Perse apparaît comme un empire magnifique.

Les studios Disney ont relevé le défi et pour certains aspects s’y sont bien pris. Jake Gyllenhaal (Dastan) et Gemma Arterton (Tamina) amène une romance intéressante mais qu’on voyait venir depuis les premières minutes de leur rencontre. Mike Newell, le réalisateur du film, notamment connu pour le succès de Quatre mariages et un enterrement mais qui a aussi réalisé un épisode d’Harry Potter (Harry Potter et la Coupe de feu), nous laisse sur notre faim. Des effets spéciaux oui, des cascades, de l’action, des combats, oui aussi, mais le tout est servi brut et on est par moment bien en droit de se demander s’il faut rire ou pleurer devant les clichés, surtout quand le monde est sur le point de s’écrouler et que les deux héros trouvent que c’est le moment idéal pour s’embrasser. Le jeu des trahisons royales est intéressant mais déjà vu et revu.

Prince of Persia : Mais où est la 3D ?

Prince of Persia : les sables du temps
Prince of Persia : les sables du temps
Le film va vite et pourtant on regarde l’heure tourner. La 3D aurait été la bienvenue au vu des décors, des combats et des cascades. Elle aurait apporté un autre intérêt au film. Les acteurs ne sont pas mauvais, ils ont déjà su démontrer leur talent dans d’autres productions mais le scénario ne leur permet pas de faire des prouesses. Cantonnés à l’humour cynique et aux combats, ils n’ont aucune possibilité de réellement installer un jeu d’acteur. Ils restent plaisants à l’écran bien sûr mais comment être crédibles quand on utilise une dague qui permet de remonter le temps ? Le film respecte le jeu vidéo, jusqu’à la scène d’utilisation de pouvoir de la dague qui ressemble trait pour trait à la cinématique que l’on retrouve dans le jeu.

Le box-office français annonce plus de 800 000 entrées pour la première semaine, le million sera sûrement dépassé d’ici la fin du weekend. Le film n’a pas de grande concurrence en face de lui, pas en terme de film d’action en tout cas. Il faut aller voir le film en s’attendant à de belles images et à de beaux clichés. Après tout on ne peut pas plaire à tout le monde et c’est finalement un assez bon moment à passer, surtout quand on connaît le jeu et qu’on a déjà vécu les scènes. On ne s’attendait de toute façon pas à un miracle, Prince of Persia : les sables du temps n’est pas un film d’émotion, on ne peut donc le fustiger sur ce point. Si vous cherchez à voir un film d’action cette semaine, installez-vous confortablement, Dastan et Tamina s’occupent du reste.

Suggestion de lecture pour Prince of Persia, les sables du temps


Rédigé par Caroline Lutz, le Vendredi 4 Juin 2010 et lu 5135 fois.

Notez

Thèmatiques abordées et traitées dans cette publication : box office, cinema, dastan, disney, film, gemma arterton, jake gyllenhaal, les sables du temps, mike newell, prince of persia, tamina


Vous avez apprécié cette publication ?
Partagez cet article avec vos amis & contacts,
Par  Email Email , Facebook Facebook , Tweeter Tweeter , et  les autres reseaux sociaux Plus ...
& Recevez les nouvelles publications ,
Par Mail :
  



1.Posté par luisnani15 le 04/06/2010 22:12 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

C’est hallucinant de lire cette critique !
Je suis allé voir le film en tant que fan du jeu vidéo dont j’ai terminé tout les volets en rapport avec les sables du temps et force est constater que le film n’est pas si fidèle que sa voir pas du tout au jeu vidéo dont il est tiré !
Effectivement c’est un film agréable à voir tant pour ses décors que pour ses scènes d’action mais trop de détails sont différents du jeu pour en faire une adaptation fidèle.
Pour n’en citer que quelques unes, l’histoire tout d’abord qui est méconnaissable puisque le film montre un prince et une princesse cherchant à éviter la libération des sables alors que ces derniers ont été libérés dans le jeu.
La libération des sables crée d’ailleurs des ennemis au prince qu’il aurait été fort agréable de voir affronter dans le film.
Le prince ensuite ressemble plus à celui des volets qui suivront le premier dont est tiré le film et ne fait quasiment pas usage de la dague.
Au final,c’est effectivement un film plaisant à regar...



Contacts & infos légales
RollBox Thématiques @ lEuroMag
voyage
massages
geothermie
tablette tactile
automobile
quad sport
abris vélos
station lavage vélo
chocolat
ipad apple
iphone apple
smartphone
littérature
prévisions météo
programme tv
horoscope du jour
investir en bourse
réséaux sociaux
aérothermie
jeux de poker
rédaction contenu
kopi luwak
webmarketing
pigistes

Version - Aujourd'hui  lecteurs lEuroMag & Web TV © 2007 | buzz | redaction Actuellement  internautes sont connectés
Retrouvez lEuroMag magazine sur les Réseaux Sociaux
lEuroMag magazine sur Facebook lEuroMag magazine sur Twitter les Buzz du magazine lEuroMag via Google-Buzz lEuroMag magazine sur Netvibes Les Scoops de lEuroMag magazine sur Scoopeo les Videos de lEuroMag Magazine sur Dailymotion les Videos du magazine lEuroMag sur YouTube le Blog Buzz de lEuroMag magazine lEuroMag magazine sur votre iPhone Recevez la NewsLetter de lEuroMag magazine les Flux RSS du magazine lEuroMag

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Envoyer a un contact par Email Inscription Newsletter Hebdomadaire