Partager cet article avec vos amis et contacts via les reseaux sociaux

François Fillon veut inciter les entreprises à exporter

François Fillon pour l'export : François Fillon aide les entreprises à l'international


Le Premier Ministre n’est pas fataliste concernant la balance commerciale en déficit actuellement. Seulement 91 000 entreprises exportent en France contre 400 000 en Allemagne, un des pays européens qui se porte le mieux au niveau économique. Explications...


À quoi devons-nous le déficit commercial ?

Le déficit commercial a atteint 51,4 milliards d’euros alors qu’il n’était que de 44 milliards en 2009. En France, le nombre d’entreprises vendant à l’étranger a chuté de 10% en 10 ans : elles ne sont que 91 000. Cette performance concernant le déficit commercial est la 2e plus mauvaise enregistrée : le plus bas score allant pour l’année 2008 (année de la crise) avec pour chiffre -58 milliards d’euros. C’est la huitième année consécutive de pertes pour le commerce extérieur dans notre pays. C’est essentiellement à cause du coût de la facture énergétique qui a grimpé de 10 milliards pour atteindre les 48 milliards en 2010 : après être retombé dans la crise, le cours du baril de pétrole ne cesse de progresser. Cependant l’export a augmenté de 12 % en valeur en onze mois avec la reprise des échanges mondiaux. Mais la baisse des exportations due à la crise a encore des répercussions aujourd'hui. Les économistes d'Exane BNP Paribas estiment que « le retour aux volumes exportés au pic de début 2008 ne devrait être atteint de nouveau qu'en milieu d'année ». Quant à notre voisin allemand, la balance commerciale affiche un seuil positif de 141 milliards d’euros. Nous devrions être capables d’en faire autant ou du moins de redresser la barre. C’est ce qu’affirme M. Fillon, notre Premier Ministre.

Les déclarations de M. Fillon sur le commerce extérieur

Le Premier Ministre Français a déclaré que le déficit commercial de la France n’est pas une « fatalité ». M. Fillon veut un accès plus facile des entreprises françaises aux marchés étrangers. Il veut augmenter le nombre d’entreprises exportatrices et pour cela il promet le renforcement du soutien de l’État aux grands contrats à l’exportation. Le Premier Ministre a pointé du doigt les 35 heures pour expliquer le déficit de la balance commercial et notamment le manque d’investissements dans notre pays. Mais il estime également qu’il n’est pas trop tard et que la France est capable de reconquérir les marchés perdus. M. Fillon a également rappelé les réformes de sa politique pour contrer le déficit commercial notamment le crédit impôt-recherche, la suppression de la taxe professionnelle, ou l'assouplissement des 35 heures, mais aussi l'absence de "coups de pouce" au Smic. Le Premier Ministre annonce également que 60 % des actions du gouvernement soutiendront les exportations au grand large c’est-à-dire au-delà de l’Europe et de la Méditerranée. De cette manière, il cherche la croissance là où elle est la plus forte : c’est-à-dire dans les pays émergents. Si on ne fait pas cet effort-là, d'autres entreprises européennes s'y implanteront et la concurrence reviendra jusque chez nous. C'est donc une stratégie à la fois offensive et défensive. Analysons concrètement le plan de M. Fillon pour l’export.

Les mesures en faveur de l’export prises par M. Fillon

Le Premier Ministre a contribué à définir trois grands axes pour favoriser l’export et regagner des parts de marché en 2011. Le premier axe est constitué par l’ouverture des marchés et la régulation du commerce international. En effet, il souhaite que l’Union Européenne puisse signer deux nouveaux accords de libre-échange à condition qu’ils soient équilibrés et conformes aux exigences de réciprocité affirmé par le Conseil Européen. M. Fillon est aussi en faveur de l’entrée de la Russie à l’OMC (Organisation Mondiale du Commerce). Il a également affirmé que si certains pays fermaient leur marché public, la France n’avait pas à leur ouvrir le sien : l’ouverture des frontières ne doit pas se faire dans un seul sens mais bien dans les deux sens, que ce soit une réciprocité. M. Fillon veut également « une révision des critères d'accès au système européen de préférences généralisées ». Le deuxième axe, c’est le soutien aux grands contrats dans un monde où la concurrence est de plus en plus dure : il donnera les moyens aux entreprises de gagner des gros contrats qui sont dans des secteurs stratégiques pour la France. Enfin, le dernier axe est qu'il veut que davantage d'entreprises exportent. En conclusion, même les PME voire les PMI devraient se tourner vers le commerce international pour faire davantage de profit car la croissance provient de l'étranger et des pays émergents.

A lire dans la même thématique


Rédigé par Florence GUILLAUME, le Vendredi 11 Février 2011 | Lu 1928 fois.
Notez

Thème d'Actualité : economie, export, fillon, francois fillon








Prévisions Météo France
meteo


horoscope du jour


programme tv

Derniers tweets ...
tout savoir sur la domiciliation d’entreprise : obligations et choix possibles Il est évident qu'une entreprise doi… https://t.co/U70qO6Gm1x
tout savoir sur la domiciliation d’entreprise : obligations et choix possibles https://t.co/um6vUkXnUS
Personnalisez votre motocross ou quad avec les kits déco ! Vous êtes passionné de sport mécanique et participez à u… https://t.co/NCuBLUfu3C
Personnalisez votre motocross ou quad avec les kits déco ! https://t.co/PWwmYd3iTZ
L’expérience des banques en ligne est-elle intéressante ? Avec Internet, les Français ont pu constater que les écon… https://t.co/JJ7acTRdL2
L’expérience des banques en ligne est-elle intéressante ? https://t.co/7EtYyllrvx


petites annonces gratuites

Thémes d'Actualité ...



Contacts & infos légales
RollBox Thématiques @ lEuroMag
voyage
massages
geothermie
tablette tactile
automobile
quad sport
abris vélos
station lavage vélo
chocolat
ipad apple
iphone apple
smartphone
littérature
prévisions météo
programme tv
horoscope du jour
investir en bourse
réséaux sociaux
aérothermie
jeux de poker
rédaction contenu
kopi luwak
webmarketing
pigistes


Version - Aujourd'hui  lecteurs lEuroMag & Web TV © 2007 | buzz | redaction Actuellement  internautes sont connectés
Retrouvez lEuroMag magazine sur les Réseaux Sociaux
lEuroMag magazine sur Facebook lEuroMag magazine sur Twitter les Buzz du magazine lEuroMag via Google-Buzz lEuroMag magazine sur Netvibes Les Scoops de lEuroMag magazine sur Scoopeo les Videos de lEuroMag Magazine sur Dailymotion les Videos du magazine lEuroMag sur YouTube le Blog Buzz de lEuroMag magazine lEuroMag magazine sur votre iPhone Recevez la NewsLetter de lEuroMag magazine les Flux RSS du magazine lEuroMag
Partager sur Facebook Partager sur Twitter Envoyer a un contact par Email Inscription Newsletter Hebdomadaire