Partager cet article avec vos amis et contacts via les reseaux sociaux

La fin des conservateurs américains


Aujourd'hui, alors que les américains ont les yeux braqués sur l'élection présidentielle et que le candidat démocrate Barack Obama a gagné une certaine avance dans les sondages ces dernières semaines, le résultat final de ce D-DAY reste encore assez flou.
L'enjeu est donc toujours de taille.


La fin des conservateurs américains
"Si vous avez suivi la course à la maison Blanche vous avez pu entendre que les jeux sont faits et que les républicains sont cuits. »
C’est dans un courriel adressé à 5 millions de sympathisants républicains que le directeur de campagne de John McCain ajoute «  Si 130 millions de personnes vont voter mardi, 18,5 millions sont susceptibles de voter au dernier moment. Je crois que nous nous trouvons dans une course très compétitive. »
Malheureusement, est ce que cela suffira pour rassurer les sympathisants républicain ?
Le constat s’impose de lui-même, est-ce la fin des conservateurs ?

Un piège tactique

La fin des conservateurs américains
La tempête que connait Wall Street aura été le coup fatal pour le camp républicain.
En effet, la plupart des mesures prises par les conservateurs sont jugées par les citoyens américains comme responsable du désastre financier.
John McCain, en choisissant de faire campagne dans 4 états remportés par les démocrates (Pennsylvanie, New Hampshire, Wisconsin, et Minnesota) , se retrouve dans un piège tactique.
En profitant de son avantage financier pour faire campagne dans autant d'endroits, Obama a contraint McCain à dépenser des fonds pour se maintenir dans des états qui étaient considérés comme assurés pour les républicains (Indiana, Missouri par exemple) tout en se limitant à passer à l'offensive en territoire démocrate.

Au final, étant donné l'impopularité du président Bush et la nature particulière de cette crise, l'issue la plus probable du 4 novembre est une répudiation spectaculaire des républicains à tous les niveaux.
Paru dans le journal britannique The Independant , un élu républicain avoue qu'une défaite écrasante mardi serait le remède idoine.
Ils appellent ainsi de leurs vœux un échec purificateur du genre de ceux qui ouvrent la voie à une renaissance spectaculaire, comme en 1964.
Cette année la, non seulement Lyndon Johnson l'a emporté sur Barry Goldwater avec 22 points d'avance, mais les deux chambre du Congrès comptaient deux fois plus de démocrates que de républicains. Pourtant quatre ans plus tard les républicains reprenaient la Maison Blanche.

Cette défaite envisagée par le camp républicain aurait elle pu être prédite d'avance?

Pas évident même si des données nous prouvent le contraire.
Alors que la course à l'investiture démocrate aura été disputée jusqu'au bout il n'en est pas de même dans le camp républicain.
John McCain à eu la chance d'avoir face à lui une brochette d'adversaires particulièrement inefficaces: un gouverneur du Massachusetts protéiforme et aussi sincère qu'un commercial ( Mitt Rommey), un ancien pasteur qui a trouvé sa nouvelle vocation ; présentateur télé ( Mike Huckabee) et un maire plus impopulaire de semaines en semaines ( Rudolph Giuliani).
Il aura ainsi suffit que McCain attende que ses trois adversaires se cassent la figure pour obtenir l'approbation se son parti et il n'a jamais eu besoin de chercher le consensus entre les différentes factions républicaines.
Les conservateurs attachés à la sécurité nationale l'ont adoré pour sa soif de guerre.
Du coté des questions économiques, les conservateurs des milieux des affaires ont vite compris qu'il sera toujours de leur coté.
La seule difficulté se trouvait du coté des questions de société.
Et le candidat républicain a eu la brillante idée pour séduire les conservateurs s'occupant des questions sociale de dégoter une colistière parmi eux.
Sarah Palin aura été sans nul doute le pire choix de l'Histoire, punissant du même coup tout les conservateurs sur les questions de société.
En d'autres termes, tous les piliers qui soutiennent le conservatisme sont en train de s'écrouler.
Être conservateur voudra toujours dire quelque chose ou bien une surprise nous attend ce soir?

Rédigé par arnoldourt@msn.com, le Mardi 4 Novembre 2008 | Lu 1745 fois.
Notez








Prévisions Météo France
meteo


horoscope du jour


programme tv

Derniers tweets ...
tout savoir sur la domiciliation d’entreprise : obligations et choix possibles Il est évident qu'une entreprise doi… https://t.co/U70qO6Gm1x
tout savoir sur la domiciliation d’entreprise : obligations et choix possibles https://t.co/um6vUkXnUS
Personnalisez votre motocross ou quad avec les kits déco ! Vous êtes passionné de sport mécanique et participez à u… https://t.co/NCuBLUfu3C
Personnalisez votre motocross ou quad avec les kits déco ! https://t.co/PWwmYd3iTZ
L’expérience des banques en ligne est-elle intéressante ? Avec Internet, les Français ont pu constater que les écon… https://t.co/JJ7acTRdL2
L’expérience des banques en ligne est-elle intéressante ? https://t.co/7EtYyllrvx


petites annonces gratuites

Thémes d'Actualité ...



Contacts & infos légales
RollBox Thématiques @ lEuroMag
voyage
massages
geothermie
tablette tactile
automobile
quad sport
abris vélos
station lavage vélo
chocolat
ipad apple
iphone apple
smartphone
littérature
prévisions météo
programme tv
horoscope du jour
investir en bourse
réséaux sociaux
aérothermie
jeux de poker
rédaction contenu
kopi luwak
webmarketing
pigistes


Version - Aujourd'hui  lecteurs lEuroMag & Web TV © 2007 | buzz | redaction Actuellement  internautes sont connectés
Retrouvez lEuroMag magazine sur les Réseaux Sociaux
lEuroMag magazine sur Facebook lEuroMag magazine sur Twitter les Buzz du magazine lEuroMag via Google-Buzz lEuroMag magazine sur Netvibes Les Scoops de lEuroMag magazine sur Scoopeo les Videos de lEuroMag Magazine sur Dailymotion les Videos du magazine lEuroMag sur YouTube le Blog Buzz de lEuroMag magazine lEuroMag magazine sur votre iPhone Recevez la NewsLetter de lEuroMag magazine les Flux RSS du magazine lEuroMag
Partager sur Facebook Partager sur Twitter Envoyer a un contact par Email Inscription Newsletter Hebdomadaire