Partager cet article avec vos amis et contacts via les reseaux sociaux

les fleurs dans tous leurs états

Les fleurs et les hommes : petite histoire et chiffres clés


De la naissance à la mort, les fleurs sont constamment présentes dans la vie d’un individu. Toutes les sociétés humaines entretiennent un rapport particulier aux fleurs et toutes leur attribue un caractère divin. Elles éclosent au printemps et meurent à la fin de l’automne, symboles de la vie et du trépas. Peut-être faut-il voir dans cette proximité entre les fleurs et les hommes la raison de cette affection durable…


Les fleurs, entre mythologie et histoire

Dès la plus lointaine antiquité les fleurs ont suscité l’intérêt des hommes par leur beauté et leur mystère. Les sociétés dites « primitives » nous offrent une trace de cette relation mystique entre les sociétés et ces symboles du vivant. Les grecs par exemple leur attribuent une origine divine évidente. Et comment pourrait-il en être autrement ? Elles suivent un cycle de vie similaire à celui des êtres humains et embellissent, par leurs parfums et leurs beautés délicates, les saisons de leur présence. De plus, certaine fleurs au symbolisme très marqué ne peuvent manquer de susciter un étonnement bien compréhensible. Les orchidées par exemple. Si les grecs les ont ainsi appelées c’est à cause de la ressemblance d’une partie de leur structure avec des testicules, orchis en grec. Et de fait, la vanille par exemple, qui est une orchidée, nécessite une opération complexe afin de donner naissance à la gousse si convoitée. Il faut extraire l’organe mâle et l’introduire sans le briser dans la partie femelle de la plante. Ce n’est qu’au prix de cette opération délicate que la fécondation se fait ! Aussi chaque fleur a son histoire divine pour les grecs. Ces mythologies se sont ensuite transmises et ont perduré. A tel point que le narcisse a droit à un chapitre dans Les Métamorphoses du poète latin Ovide. Bien plus près de nous, le Moyen Âge entretient lui aussi un rapport particulier avec les fleurs. Entre symbolisme, mysticisme et phytothérapie avant la lettre, les couronnes de fleurs ont une importante fonction dans la société médiévale. Encore aujourd’hui, on les retrouve parfois ceignant le front des vierges… ou des mariées.

Loin des yeux, loin des fleurs ?

Aujourd’hui, une des fonctions principales des fleurs c’est d’exprimer ses sentiments. Même si elles sont très utilisées pour simplement décorer son intérieur, son balcon ou son jardin, c’est avant tout une manière de dire à quelqu’un ce que l’on ressent. C’est ainsi que la Toussaint voit de nombreuses familles investir les cimetières pour « décorer les tombes », c’est-à-dire exprimer son affection et sa peine au cher disparu. Mais c’est surtout une manière d’exprimer son amour ou son désir. En guise d’exemple, à la Saint Valentin, le chiffre d’affaires des ventes de fleurs, en France, pour ce seul jour, représente 30 000 000€ ! Mais rien de tout ceci n’est neuf : c’est depuis le Moyen-Âge déjà qu'elles sont le moyens le plus utilisé pour dire son amour. La couronne florale était un don fait par une dame à un troubadour vainqueur d’une joute poétique ou à un chevalier vainqueur d’une joute… souvent mortelle pour son adversaire ! On en offre à sa mère, à sa petite amie, à sa femme ; on en offre pour se faire pardonner, pour faire renaître le désir ou simplement par plaisir. Mais on en offre surtout à proximité de chez soi. L’établissement national des produits de l’Agriculture et de la Mer, France Agrimer, révèle que la majorité des ventes sont faites localement. Alors, loin des yeux, loin des fleurs ? L’arrivée massive d’internet dans notre vie a permis d’effacer les distances. Il est aujourd’hui possible plus que jamais d’exprimer ses sentiments à une personne habitant à plusieurs centaines de kilomètres… grâce à la livraison de fleurs !

Les fleurs coupées ne suscitent plus l’intérêt des Français

Si les fleurs sont très consommées à certaines occasions, comme la fête des mères, la fête des secrétaires ou la fête des amoureux, le reste de l’année, il semblerait que les Français les délaissent. En tous cas les bouquets. En effet, des études du secteur de l’horticulture font état d’une progression constante des ventes de plantes en pots, d’extérieur ou d’intérieur, ou des plants destinés au jardin. A l’inverse, les fleurs coupées connaissent une baisse sensible et régulière des ventes. Pour certains c’est simplement à cause de la durée de vie de ces dernières qu’elles sont délaissés. Et pourtant, à la Saint Valentin, ce sont bien des bouquets qui sont majoritairement offertes et non des fleurs en pot. Ce jour symbolise la persistance et l’immortalité de la passion qui unit les amants… par l’intermédiaire des roses. Le caractère éphémère de la composition florale n’effraie donc pas les amoureux en quête de symbole. Dès lors, la désaffection des Français reste un mystère. De plus, les fournisseurs, qu’ils soient en ligne ou en boutique physique, proposent de nombreuses solutions pour allonger la conservation des bouquets. Les fleurs coupées ont aussi l’avantage de pouvoir être changées régulièrement, en fonction de vos envies et de vos humeurs là où une plante en pot reste de manière définitive. Enfin, les fleurs restent un mode de communication malgré tout très prisé. En effet, 54,4% des achats sont faits en vue d’un cadeau. Seuls 18,2% sont destinés à soi et 27,5% à la décoration de cimetières. Si vous avez des choses à dire, des sentiments à exprimer ou simplement l’envie de faire plaisir : faites-le avec des fleurs!

Les fleurs, à lire dans la même thématique


Rédigé par Aurélien Desert, le Jeudi 15 Mars 2012 et lu 3505 fois.

Notez

Thèmatiques abordées et traitées dans cette publication : bouquet, bouquet fleurs, bouquets, bouquets fleurs, fleur, fleurs, livraison fleurs, livraisons fleurs


Vous avez apprécié cette publication ?
Partagez cet article avec vos amis & contacts,
Par  Email Email , Facebook Facebook , Tweeter Tweeter , et  les autres reseaux sociaux Plus ...
& Recevez les nouvelles publications ,
Par Mail :
  


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

La rédaction du magazine lEuroMag et le rédacteur web qui à rédigé cet article, vous invite à réagir à cet article en utilisant le module "commentaire" disponible ci-dessus. Les commentaires laissés par les internautes constituent un forum de discussion public, civique et civilisé qui a pour but d'enrichir la présente publication éditoriale. En tant que lecteur de notre magazine et internaute responsable, il est de votre devoir de nous signaler la présence de propos déplacés ou offensants dans les commentaires de nos articles en utilisant le formulaire de contact prévu à cet effet, disponible a cette adresse : http://www.leuromag.fr/contact-webmaster. Pour des raisons législatives, les informations de votre connexion internet (FAI, IP, Host, Email...) sont conservées pour une durée indéterminée et cela pour tout commentaire soumis.




Contacts & infos légales
RollBox Thématiques @ lEuroMag
voyage
massages
geothermie
tablette tactile
automobile
quad sport
abris vélos
station lavage vélo
chocolat
ipad apple
iphone apple
smartphone
littérature
prévisions météo
programme tv
horoscope du jour
investir en bourse
réséaux sociaux
aérothermie
jeux de poker
rédaction contenu
kopi luwak
webmarketing
pigistes

Version - Aujourd'hui  lecteurs lEuroMag & Web TV © 2007 | buzz | redaction Actuellement  internautes sont connectés
Retrouvez lEuroMag magazine sur les Réseaux Sociaux
lEuroMag magazine sur Facebook lEuroMag magazine sur Twitter les Buzz du magazine lEuroMag via Google-Buzz lEuroMag magazine sur Netvibes Les Scoops de lEuroMag magazine sur Scoopeo les Videos de lEuroMag Magazine sur Dailymotion les Videos du magazine lEuroMag sur YouTube le Blog Buzz de lEuroMag magazine lEuroMag magazine sur votre iPhone Recevez la NewsLetter de lEuroMag magazine les Flux RSS du magazine lEuroMag

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Envoyer a un contact par Email Inscription Newsletter Hebdomadaire