Partager cet article avec vos amis et contacts via les reseaux sociaux

la corderie royale de rochefort

La réhabilitation de la Corderie Royale de Rochefort


Principale bâtiment de l'arsenal de Rochefort, la Corderie Royale a servi à la production de cordages marins pendant plus de 200 ans. Avec l'arrivée des câblages métalliques, la production de la Corderie Royale a chuté et les cordiers ont fini par quitter Rochefort. Laissée en ruine au lendemain de la 2nde Guerre Mondiale, la Corderie Royale a finalement été réhabilitée.


La Corderie Royale et l'Arsenal

En 1666, l'intendant de Louis XIV choisit le site de Rochefort en Charente-Maritime pour y construire un arsenal. Pour le Roi Soleil, l'arsenal de Rochefort doit devenir l'un des plus beaux ports de guerre de toute l'Europe. La première pièce de ce gigantesque projet est la Corderie Royale, terminée en 1669, qui sera ensuite complétée par la maison du Roy, les magasins et l'Avant-Garde, et enfin au nord de la Corderie Royale, l'arrière-garde et la forme de radoub. L'arsenal et la Corderie Royale sont placés sur le site du château de Rochefort pour des raisons stratégiques. Rochefort se situe à environ 20km de la mer sur la rive droite de la Charente, ce qui protège l'arsenal et la Corderie Royale des attaques maritimes. Entourée de marais, les attaques par la terre sont également peu aisées. Les constructions navales à l'arsenal et le filage des cordages de bateaux prennent rapidement de l'ampleur. Cependant, si la position de l'arsenal et de la Corderie Royale empêche les attaques ennemies, leur position loin de la mer posent de sérieux problèmes d'exploitation. Les plus gros bâtiments navals ne peuvent circuler sur le fleuve peu profond et sinueux, et ils doivent obligatoirement être déchargés de leurs équipements d'artillerie et d'eau afin d'atteindre la rade. Trois marées sont nécessaires pour amener le navire à l'île d'Aix, où seront chargés les plus grosses pièces d'artillerie. Le ravitaillement en eau se fait à Saint-Nazaire sur Charente alors que l'embarquement a lieu à Port des Barques... La multiplication des étapes avant que le navire prenne la mer provoque des retards, des problèmes et bien sûr une augmentation des coûts...mais l'arsenal et la Corderie Royale ne sont pas abandonnés pour autant.

La Corderie Royale de sa construction à son déclin

Bâtiment le plus important de l'arsenal, la Corderie Royale est, dès sa mise en projet, destinée à la confection des cordages les plus longs du royaume, ce qui explique la longueur démesurée de la structure: plus de 390 mètres! La longueur du bâtiment s'explique par le fait que la Corderie Royale servait à fabriquer des cordages d'environ 200m (1 encablure) et d'une seule pièce. La Corderie Royale possédait aussi un local de stockage du chanvre au nord, et un local pour le traitement au goudron des cordages au sud. Pendant le règne de Louis XIV, les cordages des plus importants navires équivalent à une distance de 100km s'ils sont mis bout à bout. Durant plus de 200 ans, la Corderie Royale va être la principale productrice de cordages. Le chanvre qui sert aux filatures des cordages, est importé de la région de Riga en Russie (Lettonie aujourd'hui) , d'Auvergne et d'Anjou. Lorsque le cordage de chanvre était terminé, les cordiers l'emmenaient au goudronnage, qui avait lieu dans un local attenant à la Corderie Royale. Le goudronnage préservait les cordages des conditions extrêmes sur les navires en les rendant imperméables et plus résistants au vieillissement. A partir du 19ème siècle, le chanvre disparait au profit des fibres de coco ou du chanvre de Manille, plus rentables, les câbles métalliques sont de plus en plus utilisés sur les bateaux, la machine à vapeur se développe au détriment des voilures et les premières machines mécaniques apparaissent. Dans ce paysage industriel en pleine mutation, la Corderie Royale ferme définitivement ses portes en 1867, et les cordiers quittent la région...

La Corderie Royale réhabilitée

Après le départ des cordiers à la fin du 19ème siècle, la Corderie Royale sert à héberger différentes institutions liées à la marine et à l'histoire maritime: l'école des apprentis armuriers, une annexe de l'artillerie navale, un musée et un centre d'archives secrètes de la marine. A partir de 1926, la Corderie Royale est progressivement laissée à l'abandon suite à la fermeture de l'arsenal de Rochefort. En 1944, nouveau coup dur pour la Corderie Royale et l'arsenal: en quittant la ville, les troupes allemandes dynamitent plusieurs structures de l'arsenal et incendient la Corderie Royale. Le bâtiment est totalement dévasté par cet incendie qui dura plusieurs jours, et durant près de 20 ans, la Corderie Royale ne sera plus qu'une ruine. En 1964, le préfet de Rochefort, aidé de militaires, fait débroussailler le site qui sera classé au patrimoine en 1967. C'est la mairie qui lancera en 1976 un plan de reconstruction de la Corderie Royale. Désormais, la Corderie Royale, rebâtie à l'identique extérieurement, abrite la chambre de commerce et d'industrie,, le conservatoire de l'espace littoral et des rivages lacustres et la ligue de protection des oiseaux. En 1985, le Centre International de la Mer prend place dans les locaux. Le but de cette association est de faire découvrir et de préserver le patrimoine maritime de Rochefort et de France. En 1993, ils ont décidé de reconstruire à la Corderie Royale la frégate qui conduisit le Marquis de La Fayette aux États-Unis pendant la guerre d'indépendance en 1780. Baptisé "Hermine-La Fayette" du nom du vaisseau utilisé par le Marquis, le projet devrait être terminé entre 2012 et 2014.

La Corderie Royale de Rochefort sur Mer en vidéo

Présentation de la Corderie Royale de Rochefort sur Mer en vidéo.

Corderie Royale, d'autres articles sur le même sujet


, le Mardi 11 Octobre 2011 et lu 3468 fois.

Notez

Thèmatiques abordées et traitées dans cette publication : corderie, corderie royale, culture, hermione, rochefort



Contacts & infos légales
RollBox Thématiques @ lEuroMag
voyage
massages
geothermie
tablette tactile
automobile
quad sport
abris vélos
station lavage vélo
chocolat
ipad apple
iphone apple
smartphone
littérature
prévisions météo
programme tv
horoscope du jour
investir en bourse
réséaux sociaux
aérothermie
jeux de poker
rédaction contenu
kopi luwak
webmarketing
pigistes

Version - Aujourd'hui  lecteurs lEuroMag & Web TV © 2007 | buzz | redaction Actuellement  internautes sont connectés
Retrouvez lEuroMag magazine sur les Réseaux Sociaux
lEuroMag magazine sur Facebook lEuroMag magazine sur Twitter les Buzz du magazine lEuroMag via Google-Buzz lEuroMag magazine sur Netvibes Les Scoops de lEuroMag magazine sur Scoopeo les Videos de lEuroMag Magazine sur Dailymotion les Videos du magazine lEuroMag sur YouTube le Blog Buzz de lEuroMag magazine lEuroMag magazine sur votre iPhone Recevez la NewsLetter de lEuroMag magazine les Flux RSS du magazine lEuroMag

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Envoyer a un contact par Email Inscription Newsletter Hebdomadaire