Partager cet article avec vos amis et contacts via les reseaux sociaux

cancer du sein, un virus pour guérir

Des scientifiques ont découvert un virus capable de soigner le cancer du sein



Cancer du sein, une avancée capitale aux Etats-Unis

Depuis déjà plusieurs années, la recherche contre le cancer oriente ses études vers les possibilités offertes par la thérapie génique, notamment pour soigner le cancer du sein. C'est dans ce cadre d'études que des chercheurs de l'Université de Pennsylvanie ont découvert que le virus associé aux adénovirus de type 2 (AAV2) avait la propriété de tuer toutes les cellules cancéreuses du cancer du sein, quel que soit leur stade de développement, en moins de sept jours, tout en n'ayant aucun effet sur les cellules saines. Les chercheurs sont arrivés à cette découverte capitale pour le traitement du cancer du sein en étudiant le rôle et le processus d'action du papillomavirus humain, impliqué dans l'apparition du cancer du col de l'utérus. L'observation de cellules épithéliales infectées à la fois par le papillomavirus et l'AAV2 a montré qu'en moins de 7 jours, le papillomavirus avait été complètement éradiqué par l'AAV2 sans avoir endommagé les cellules saines. L'expérience mené par le Dr Meyers et son équipe a été reconduite ensuite sur le cancer du sein, ceux du col de l'utérus et de la prostate et le mélanome malin. Que ce soit pour le cancer du sein ou les 3 autres formes de cancers, en six jours, toutes les cellules cancéreuses étaient mortes. Cette découverte s'avère capitale dans la recherche contre le cancer car elle permettrait de soigner ou de ralentir la progression de certains types de cancers, et de diminuer les effets secondaires induits par les traitements chimiques. Comme le précise le Docteur Meyers: "Bien que la découverte soit récente, on pense que l'AAV2 a beaucoup de potentiel dans la lutte contre le cancer."

Cancer du sein et rôle des virus

La thérapie génique est une solution de traitement de plus en plus étudiée pour soigner les cancers de tous types: cancer du sein, cancer du col de l'utérus. La thérapie génique consiste à réparer un gène défectueux en introduisant un gène sain. Cependant, cette réparation nécessite normalement l'utilisation d'une sorte de cheval de Troie qui introduira le gène sain dans le génome de la cellule mutante responsable du cancer. Cette molécule de transport est appelée vecteur, et les vecteurs les plus couramment utilisés dans les études sur le cancer du sein sont les virus. Il existe de nombreuses catégories de virus: rétrovirus (VIH), adénovirus (rhume), virus associé aux adénovirus... Dans le cas de cette découverte sur le cancer du sein, l'AAV2 s'utilise dans sa forme naturelle, c'est à dire qu'il ne nécessite ni vecteur, ni gène sain. En effet, l'AAV2 a la propriété, pour le traitement du cancer du sein, de reconnaitre les cellules cancéreuses en prolifération et d'en arrêter leur croissance. L'AAV2 s'introduit dans les cellules du cancer du sein, exprime ses propres gènes ce qui entraine la mort de la cellule défectueuse, mais n'abime pas les cellules saines avoisinantes: "Les traitements contre le cancer détruisent aussi bien les cellules saines que les cellules cancéreuses. Une thérapie qui serait capable de distinguer cellules en bonne santé et cellules mutantes marquerait une grande avancée contre le cancer, car elle permettrait de diminuer les effets secondaires des soins" ajoute le Docteur Meyers.

Cancer du sein et thérapie génique

A l'origine, la thérapie génique était destinée à traiter les maladies héréditaires en introduisant des gènes sains dans des cellules défectueuses afin de remplacer ou soutenir un allèle déficient. Aujourd'hui, la thérapie génique a des implications dans de nombreuses pathologies, héréditaires ou non. Elle est une des voies principales de recherche dans la lutte contre le cancer car elle permettrait de traiter directement à la source la cellule à l'origine de la mutation responsable de la naissance de cellules cancéreuses. Dans le contexte du traitement du cancer du sein grâce à la découverte des chercheurs de l'Université de Pennsylvanie, la thérapie génique servirait non pas à remplacer le gène déficient, mais à provoquer la destruction totale des cellules cancéreuses en injectant aux patients des doses d'AAV2. En dehors de l'éradication des cellules mutantes du cancer du sein, la thérapie génique est également utilisée pour traiter les cancers en stimulant la production de certaines substances produites par les cellules immunitaires ou au contraire en programmant les cellules pour l'apoptose (suicide cellulaire). En ce qui concerne l'AAV2 pour traiter toutes les formes de cancer du sein, le Docteur Meyers et son équipe poursuivent leurs recherches sur les possibilités que peut offrir leur découverte, comme par exemple le renforcement de la charge virale de l'AAV2 pour détruire plus de cellules cancéreuses.

, le Jeudi 29 Septembre 2011 et lu 7154 fois.

Notez

Thèmatiques abordées et traitées dans cette publication : cancer, cancer sein, cancers, therapie genique, virus



Contacts & infos légales
RollBox Thématiques @ lEuroMag
voyage
massages
geothermie
tablette tactile
automobile
quad sport
abris vélos
station lavage vélo
chocolat
ipad apple
iphone apple
smartphone
littérature
prévisions météo
programme tv
horoscope du jour
investir en bourse
réséaux sociaux
aérothermie
jeux de poker
rédaction contenu
kopi luwak
webmarketing
pigistes

Version - Aujourd'hui  lecteurs lEuroMag & Web TV © 2007 | buzz | redaction Actuellement  internautes sont connectés
Retrouvez lEuroMag magazine sur les Réseaux Sociaux
lEuroMag magazine sur Facebook lEuroMag magazine sur Twitter les Buzz du magazine lEuroMag via Google-Buzz lEuroMag magazine sur Netvibes Les Scoops de lEuroMag magazine sur Scoopeo les Videos de lEuroMag Magazine sur Dailymotion les Videos du magazine lEuroMag sur YouTube le Blog Buzz de lEuroMag magazine lEuroMag magazine sur votre iPhone Recevez la NewsLetter de lEuroMag magazine les Flux RSS du magazine lEuroMag

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Envoyer a un contact par Email Inscription Newsletter Hebdomadaire