Partager cet article avec vos amis et contacts via les reseaux sociaux

calculs rénaux, les pierres du mal

Calculs rénaux : qui est touché, pourquoi et comment guérir ?


Les calculs rénaux, phénomènes fréquents, qui s’avèrent souvent très douloureux. Pour prévenir les calculs rénaux on dénombre plusieurs méthodes. Malheureusement, certaines personnes sont plus à risque que d’autres et ne peuvent y échapper. Des traitements efficaces existent alors pour faire face à ces calculs rénaux, notamment le traitement au laser.


Calculs rénaux : définition et symptômes

Les calculs rénaux, également appelés «pierres aux reins» ou «néphrolitiases» se caractérisent par la création de cristaux dans les reins ou dans d'autres parties de l'appareil urinaire comme dans les uretères (reliant le rein à la vessie). Plus généralement formés dans les reins, ces cristaux, à l'origine des calculs rénaux, peuvent avoir des tailles très variées : quelques millimètres comme un grain de sable pour certains où de la taille d'une clémentine pour d'autres. Ces calculs rénaux, s'ils sont d'un petit diamètre, peuvent s'évacuer de façon tout à fait naturelle avec l'urine, de manière indolore. Si en revanche les calculs rénaux sont de tailles plus importantes, ils peuvent boucher un uretère, obstruant l'écoulement de l'urine et ainsi provoquer de fortes douleurs chez le patient, au lever ou au coucher. Ces douleurs causées par les calculs rénaux sont appelées «coliques néphrétiques». Les calculs rénaux ont un très faible taux de mortalité. Il faut cependant bien les prendre en compte et les soigner pour éviter l'infection ou l'endommagement du rein. Plusieurs sortes de calculs rénaux existent selon les pays et les patients. En effet, les cristaux ne sont pas tous composés de la même substance. Majoritairement, les calculs rénaux contiennent du calcium. Il est plus rare mais cependant possible de trouver des cristaux composés d'autres sels minéraux comme la cystine, la struvite ou encore l'acide urique.

Calculs rénaux : personnes à risque

Nous ne sommes pas tous égaux face à la santé. On dénombre des causes redondantes aux calculs rénaux et certaines personnes peuvent y être plus sensibles que d'autres. En France, 2 millions de personnes sont touchées chaque année par des calculs rénaux. Très fréquente, ce trouble semble être en augmentation au cours des 3 dernières décennies. Les personnes à risque sont plus particulièrement les hommes (deux fois plus touchés que la gente féminine), les personnes avec antécédents familiaux, celle ayant une fragilité rénale, celle sujettent aux infections urinaires ou à l'hypertension ainsi que les quadragénaires. L'un des facteurs principaux des calculs rénaux est le manque d'hydratation, en effet le fait de ne pas assez boire concentre les urines. Être sédentaire ou vivre dans un pays chaud peut s'avérer plus propice à la survenue de calculs rénaux, tout comme travailler dans un lieu trop chauffé (ex: cuisine). Paradoxalement à la substance composant les cristaux, il est fréquent de diagnostiquer des calculs rénaux chez les sujets carencés en calcium. Les personnes diabétiques et obèses sont elles aussi plus touchées. On notera que les personnes ayant une alimentation très protéinée, salée ou sucrée ont plus de risques de contracter des calculs rénaux que ceux qui adoptent une alimentation saine et équilibrée. Il est bon de savoir qu'une personne chez qui un calcul rénal a déjà été diagnostiqué se verra à nouveau touché dans les 10 ans suivant sa première crise, à 50%.

Calculs rénaux, prévention et soins

Pour éviter au maximum les calculs rénaux il est recommandé de boire 2 litres d'eau par jour, de manger sainement (sans excès de sel ni de sucre avec un bon apport en calcium) et de bouger. Lorsque des calculs rénaux sont diagnostiqués par le médecin, ce dernier prescrit à son patient plusieurs tests (analyse d'urine, analyse sanguine, analyse d'un calcul …). Après lecture de l'ensemble des résultats, il établit un traitement personnel pour venir à bout de ces calculs rénaux. Le traitement principal est l'hydratation. Si le calcul rénal est peu douloureux il est recommandé de boire de l'eau, si au contraire il est douloureux l'eau peut accroître la douleur. Pour soulager les douleurs les plus violentes liées aux calculs rénaux, il peut être prescrit des anti-inflammatoires ou de la morphine, en cas de douleurs supportables un antalgique suffira. Pour aider à évacuer les calculs rénaux, les inhibiteurs calciques sont aussi recommandés.Des méthodes plus élaborées sont également employées comme le traitement par ondes de choc (lithotritie), l'ablation par chirurgie, l'ablation par voie interne ou la fragmentation par laser. Cette dernière technique, pratiquée sous anesthésie générale (ou rachi anesthésie) présente de nombreux avantages. En pratique depuis peu d’années (2008), ce système révolutionnaire consiste de s'introduire avec un endoscope dans les voies urinaires, muni d'une micro-caméra, ayant la faculté de se rendre dans tous les interstices de l'appareil urinaire jusqu'au rein, pour fragmenter les calculs rénaux grâce à un laser introduit dans l'endoscope. Cette méthode nécessite une hospitalisation d’une journée pour une intervention d’une heure environ. Soigner les calculs rénaux n’est donc plus tant redouté, les suites opératoires de ce traitement au laser étant infimes : le patient souffre peu, il peut très rapidement reprendre une alimentation variée et les risques de complications (lésions rénales) sont faibles. Cette solution est très largement pratiquée à l'heure actuelle par les équipes médicales, délaissant la chirurgie classique, dans le retrait des calculs rénaux.

Calculs rénaux, suggestion de lecture dans la même thématique


, le Lundi 26 Septembre 2011 et lu 15963 fois.

Notez

Thèmatiques abordées et traitées dans cette publication : calcul renal, calculs renaux, rein, reins



Contacts & infos légales
RollBox Thématiques @ lEuroMag
voyage
massages
geothermie
tablette tactile
automobile
quad sport
abris vélos
station lavage vélo
chocolat
ipad apple
iphone apple
smartphone
littérature
prévisions météo
programme tv
horoscope du jour
investir en bourse
réséaux sociaux
aérothermie
jeux de poker
rédaction contenu
kopi luwak
webmarketing
pigistes

Version - Aujourd'hui  lecteurs lEuroMag & Web TV © 2007 | buzz | redaction Actuellement  internautes sont connectés
Retrouvez lEuroMag magazine sur les Réseaux Sociaux
lEuroMag magazine sur Facebook lEuroMag magazine sur Twitter les Buzz du magazine lEuroMag via Google-Buzz lEuroMag magazine sur Netvibes Les Scoops de lEuroMag magazine sur Scoopeo les Videos de lEuroMag Magazine sur Dailymotion les Videos du magazine lEuroMag sur YouTube le Blog Buzz de lEuroMag magazine lEuroMag magazine sur votre iPhone Recevez la NewsLetter de lEuroMag magazine les Flux RSS du magazine lEuroMag

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Envoyer a un contact par Email Inscription Newsletter Hebdomadaire