Partager cet article avec vos amis et contacts via les reseaux sociaux

ZAZ, la nouvelle Piaf !

ZAZ, une artiste à la voix gouailleuse et chaude


Nouvelle égérie de la chanson féminine, Zaz connaît une ascension populaire phénoménale au point de détrôner dans les charts tous les grands cadors américains (Lady Gaga, Eminem...). Connue pour son titre phare, "Je veux", et souvent comparée à Piaf, Zaz mérite sans conteste une fine attention ...


ZAZ, présentation avec Isabelle Geffroy ...

ZAZ , Isabelle Geffroy de son vrai nom, est née à Tours en 1980. Sa mère était professeure de français, son père travaillait pour une compagnie d'électricité. En 1985 Isabelle entre au conservatoire de Tours avec sa soeur et son frère. Elle y fait ses études dès l'âge de cinq ans jusqu'à ses onze ans. Elle étudie surtout le solfège, le violon, le piano, la guitare, le chant choral.  

En 1994, elle s’installe à Bordeaux. En 1995, elle prend des cours de chant. Elle pratique aussi le sport : pendant un an à Bordeaux, elle étudie le kung-fu avec un entraineur professionnel. En 2000 elle obtient une bourse par le conseil régional, ce qui lui permet d’intégrer une ecole de musiques actuelles : le CIAM de Bordeaux (Centre d’information et d’activités musicales).

 Parmi ses influences musicales elle se rappelle des "Quatre saisons" de Vivaldi, les chanteuses de jazz comme Ella Fitzgerald, la chanson française, Enrico Macias, Bobby McFerrin, Richard Bona, les rythmes afro, latin, cubains... En 2006, elle décide de monter à Paris pour faire carrière !

ZAZ , la nouvelle Piaf !

Avec sa gouaille et son verbe rigolard, la môme Zaz (née Isabelle Geffroy) a appris le métier en chantant dans les bars de Pigalle. Son premier album, composé en partie par Raphael, est déjà en tête des ventes, mais la Bordelaise garde les pieds sur terre. 

ZAZ est une chanteuse aux influences jazz, afro et groove, sa voix est comparable à celle d’Edith Piaf. Comme Piaf, Zaz est petite, mais a le verbe fort. Comme Manu Chao, elle a le swing dans le refrain, la bougeotte dans la tête et les fringues de la parfaite altermondialiste dans la garde-robe. 

ZAZ a trente ans et déjà une belle vie de bohème artistique derrière elle. Isabelle Geoffroy - son vrai nom - a chanté dans les bars de Pigalle. Elle a fait la manche aux touristes sur les marches de Montparnasse, repris Britney dans les bals d'été et chanté du punk / latino avec le groupe Don Diego.

"J'ai suivi la meilleure école pour faire ce métier, dit-elle. Dans la rue ou dans les cabarets, il n'est pas possible de tricher. Tu donnes tout ce que tu as en toi et tu en reçois plein la tronche: des sourires, de la monnaie, du bonheur, mais aussi des insultes et de l'indifférence. Après ça, n'importe quoi peut arriver, je suis blindée."

Le succès fulgurant de ZAZ ...

"Après ça", c'est le succès. Le premier album de Zaz s'appelle "Zaz", vient de sortir et il fait déjà la course en tête. C'est parfaitement mérité et sans se tromper, on peut lui prédire une carrière à la Cour de Pirate. Zaz, c'est la réponse alternative à la chanson française formatée. La revanche d'en bas comme chez Stromae. De sa voix rauque "travailllée à la clope à raison de deux paquets par jour jusqu'en janvier 2009", elle chante le vrai quotidien. "Pas des romances à l'eau de rose genre Amélie Poulain".

Elle le dit sans détour dans Je veux, premier tube d'un disque qui en abrite un paquet. "Finie, l'hyprocrisie. J'en ai marre des langues de bois. Oubliez vos clichés. Bienvenue dans ma réalité." Entre guitare manouche, tradition française (Piaf encore, mais aussi Aznavour) et arrangements rock qui la rapprochent d'Olivia Ruiz ou de Dionysos, son disque est une boîte à malices bien dans l'air du temps. 

"On vit une époque plutôt sombre, il est d'autant plus important de chercher la lumière et de continuer à rêver." Raphael l'a bien compris. Il a lui filé trois chansons dont La fée, une perle qui nous rappelle que les grands méchants adultes feraient bien de replonger plus souvent dans leur enfance.

ZAZ, premier regard ...

Lorsque on croise du regard Isabelle Geffroy pour la première fois, cette chanteuse qui porte le nom de Zaz, on se demande ce que cette fille de 30 ans, paraissant timide et qui nous décoche un sourire parfaitement innocent , va bien pouvoir nous sortir. Mais derrière ses traits lisses de jeune fille bien sage, se cache une artiste aux talents multiples, capable de nous jouer de la trompette de Jazz, à la manière de Miles Davis, avec pour seul instrument sa main dans laquelle elle souffle le plus simplement du monde.  

Arrive ensuite une voix jazzy, rauque, cassée et en parfaite harmonie avec le Blues. Si la théorie bouddhiste sur les vies antérieures existe vraiment, Zaz a été certainement une chanteuse « Black » dans une autre vie, car sa voix est la seule empreinte lui restant de son passé. Zaz possède, une voix chaude et généreuse, une gouaille qui nous entraine irrémédiablement vers les ruelles du Vieux Montmartre. Sa voix étonnante me fait frissonner de bonheur. 

Son second single intitulé « Je veux » est disponible depuis le 10 mai 2010. On y retrouve un son aux influences Afro-cubaines, Arabo-andalouses et Latino. Après un passage au Conservatoire de Tours et à l’école de musiques actuelles de Bordeaux, on retrouve « La Zaz », au 4 coin du globe : du pavé de la place du Tertre en passant par la Colombie jusqu’aux étendues Sibériennes. Partout où ZAZ s‘arrête, elle laisse son empreinte indélébile lié à sa signature vocale si particulière, qu’on devine dans le clip des 4P intitulé « L’Aveyron » et dans lequel la belle rappe merveilleusement comme elle le faisait également avec le groupe Don Diego. 

Par sa présence scénique et son timbre de voix exceptionnel, Zaz ne fait pas que chanter, elle partage avec son public toute la profondeur de son être et sais surprendre à chaque mot qui résonne et groove agréablement à nos oreilles.

Zaz, une artiste à double sens

30 ans à peine, un premier album éponyme qui cartonne avec plus de 140 000 exemplaires vendus et un single (Je veux) qui tourne en boucle sur la totalité des ondes radios. Le parcours typé conte de fées tel que le vit actuellement Isabelle Geffroy, alias Zaz, nombre d'artistes en rêvent encore.

Qui est donc cette Zaz ? 
Enfant chérie du Chantier des Francofolies de la Rochelle, Zaz vient à peine de sortir son coup d'essai que déjà son triomphe déchaîne autant les railleries que les plus flatteuses filiations : quand les uns dénoncent sa tonalité faussement bohème, les uns n'hésitent pas à la ranger au côté d'Edith Piaf. Le succès fait toujours des envieux. Celui de Zaz ne fait pas exception, surtout à une heure où la France est morose et que le disque continue de creuser sa tombe. 

ZAZ, une artiste dans l'air du temps ! 
Impossible, donc, de passer à côté de ce nouveau visage de la chanson dont le titre Je veux résonne comme un appel franc et enjoué, en contrepoint indéniable à une fracture sociale qui ne cesse de s'étendre. Mais il est toujours réducteur d'affilier un artiste à une seule chanson. Si Zaz demeure au firmament des chanteurs français les plus convoités du moment, c'est parce qu'elle arrive à point nommé après Carmen Maria Vega, Flow, ou encore Karimouche, qui lui ont ouvert la voie. Soit toute une lignée d'artistes qui trouvent dans la chanson néo-réaliste une pleine identité artistique qui touchent le grand public pour son émotion à fleur de peau.  

Et l'album dans tout ça ? 
Zaz n'échappe donc pas à cette tradition colorée qui mêle musette, swing et jazz chaloupé. Et si son premier album n'échappe pas à certaines facilités (on est loin de Piaf tout de même), il s'y dégage une sincérité et une fraîcheur qu'il ne faudrait point trop bouder. On y trouve même de très belles chansons (Les Passants, Trop sensible, Port Coton) qu'un joli grain de voix sait assidûment mettre en relief. Zaz est donc une jolie promesse, parmi les plus heureuses qu'on puisse connaître... et qu'il faut saluer.

A lire dans la même thématique


Rédigé par Frédéric Maitre, le Lundi 1 Novembre 2010 et lu 15498 fois.

Notez

Thèmatiques abordées et traitées dans cette publication : chanteuse, edith piaf, isabelle geffroy, manu chao, piaf, raphael, rauque, rock, voix, voix rauque, voix rock, zaz


Vous avez apprécié cette publication ?
Partagez cet article avec vos amis & contacts,
Par  Email Email , Facebook Facebook , Tweeter Tweeter , et  les autres reseaux sociaux Plus ...
& Recevez les nouvelles publications ,
Par Mail :
  



1.Posté par guyot a le 17/01/2016 23:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

bonjour j'aimerais savoir comment s'appelle l’instrument qu'elle utilise dans ses concert un instrument fait d'une antenne en métal, un socle en dur avec un boucle en son bout une boucle qui ce manipule avec la main et qui produit une onde sonore avec l'antenne on produis un son plus ou moins fort (a droite de l'instrument) et avec la boucle (a gauche du pavé en dure) on produit un son plus ou moins grave. elle l'utilise dans c'est concert et ce de plus en plus.



Contacts & infos légales
RollBox Thématiques @ lEuroMag
voyage
massages
geothermie
tablette tactile
automobile
quad sport
abris vélos
station lavage vélo
chocolat
ipad apple
iphone apple
smartphone
littérature
prévisions météo
programme tv
horoscope du jour
investir en bourse
réséaux sociaux
aérothermie
jeux de poker
rédaction contenu
kopi luwak
webmarketing
pigistes

Version - Aujourd'hui  lecteurs lEuroMag & Web TV © 2007 | buzz | redaction Actuellement  internautes sont connectés
Retrouvez lEuroMag magazine sur les Réseaux Sociaux
lEuroMag magazine sur Facebook lEuroMag magazine sur Twitter les Buzz du magazine lEuroMag via Google-Buzz lEuroMag magazine sur Netvibes Les Scoops de lEuroMag magazine sur Scoopeo les Videos de lEuroMag Magazine sur Dailymotion les Videos du magazine lEuroMag sur YouTube le Blog Buzz de lEuroMag magazine lEuroMag magazine sur votre iPhone Recevez la NewsLetter de lEuroMag magazine les Flux RSS du magazine lEuroMag

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Envoyer a un contact par Email Inscription Newsletter Hebdomadaire