Partager cet article avec vos amis et contacts via les reseaux sociaux

Sommeil et insomnie : lutter contre l’insomnie et retrouver un sommeil de qualité

Insomnie, manque de sommeil, un impact sur la santé


Insomnie, nuits agitées, surmenage : le manque de sommeil a un impact négatif sur la santé physique et psychique, et joue sur l’humeur. Mais dormir n’est pas toujours synonyme de repos. Il faut également veiller à la qualité de son sommeil. Il existe des méthodes simples pour éviter de recourir à la médicamentation et enfin retrouver des nuits paisibles.


Insomnie et manque de sommeil, bien dormir pour être en bonne santé

Prés d’un tiers des Français souffre de troubles du sommeil. C’est beaucoup. D’autant que ce mal n’est pas anodin. Bien dormir est essentiel pour rester en bonne santé car la fatigue affecte la forme physique et le moral. En théorie, il faudrait se reposer au moins huit heures par nuit (Il s’agit d’une moyenne, ce chiffre peut varier d’une personne à l’autre). La quantité, c’est important. Mais il faut également veiller à avoir un sommeil de qualité : les réveils à répétition et les cauchemars nuisent à la récupération nocturne. Les troubles du sommeil ont des répercussions négatives sur la vie quotidienne : baisse d’énergie, picotement des yeux, manque de concentration, migraines, douleurs musculaires, extrême sensibilité au bruit, irritabilité...

L’insomnie a également un impact direct sur la mémoire car le sommeil est censé permettre de classer les souvenirs. Par ailleurs, l’hyposomnie (le fait de ne pas dormir suffisamment) joue sur l’humeur et peut entraîner une instabilité émotionnelle : moins on dort, plus on déprime. Mais le manque de sommeil peut également engendrer des conséquences plus graves : en effet, un accident sur trois sur l'autoroute serait dû à la somnolence. Le surmenage et le stress ne sont pas les seuls facteurs de l’insomnie ou d’un sommeil de mauvaise qualité. Certains gestes du quotidien, qui semblent sans incidence, viennent altérer la qualité de notre sommeil. Avant d’avoir recours aux médicaments (inducteurs de sommeil, somnifères, anxiolytiques…), il est préférable d’analyser ses comportements et d’apprendre à changer certaines de ses habitudes.

Insomnie et manque de sommeil, être à l’écoute de son corps permet de mieux dormir

Pour bien dormir, il convient d’éviter certaines erreurs, que l’on commet souvent quelques heures avant le coucher. Ce sont des gestes que l’on répète chaque jour, sans savoir qu’ils peuvent venir troubler notre sommeil. Prenez l’habitude de manger léger : plus la digestion est facile, meilleur est le sommeil. Les aliments à bannir sont : la viande rouge, les œufs, et d’une manière générale, tous les plats gras, lourds et épicés. Limitez les boissons et supprimer celles qui contiennent des composants dits « excitants » (alcool, thé, jus d’orange, café, cola…). L’excès de boissons procure en effet un sommeil de mauvaise qualité et fragmenté. Au dîner, les aliments à privilégier sont : les crudités, le pain blanc, les pâtes, le poisson, les légumes et tous les produits laitiers (qui contiennent une substance qui apaise et facilite l’endormissement). Enfin, le repas du soir se prend, idéalement, au moins deux heures avant le coucher.

Avant de dormir, il faut également éviter toutes activités psychiques stimulantes : pas de télévision, ni de jeux vidéo dans la chambre. Ce lieu doit être exclusivement dédié au repos. Ce n’est pas non plus le moment de ressasser vos soucis. Faites le vide et détendez-vous ! Enfin, quand la fatigue se fait sentir, ne luttez pas, car il ne faut pas rater son heure d’endormissement. Vous devez respecter vos cycles de sommeil. Si vous résistez pour voir la fin d’un film ou continuer à lire un roman, vous risquez de ne plus pouvoir vous endormir plus tard, car vous aurez raté le « train » du sommeil !

Insomnie et manque de sommeil, quelques conseils pour retrouver des nuits paisibles

Le retour à une meilleure hygiène de vie contribue fortement à améliorer la qualité du sommeil. Mais cela n’est parfois pas suffisant. Dans ce cas, il existe quelques gestes simples à appliquer qui facilitent l’endormissement. Le plus important est d’apprendre à préparer son coucher, à commencer par la pièce dans laquelle on dort. La chambre doit être au calme, bien aérée et sans odeur forte ou désagréable (cela peut troubler le sommeil). Sa température doit avoisiner les 18 degrés. Vous devez avoir le corps au chaud sous les couvertures et la tête au frais. Vos draps sont de préférence doux et légers, et votre matelas ni trop ferme, ni trop mou (rappelons qu’un matelas se change tous les dix ou quinze ans).

Certaines techniques de relaxation peuvent également vous aider à vous détendre le soir. Plusieurs professionnels en sophrologie, réflexothérapie ou encore en musicothérapie, proposent leurs méthodes pour lâcher prise. Enfin, avant de dormir, vous pouvez boire une petit tasse de tisane au tilleul, à la verveine, à la camomille ou à la fleur d’oranger (mais surtout pas de thé !), dont les vertus relaxantes sont bien connues. Vous pouvez également trouver en pharmacie et parapharmacie des gélules à la passiflore, à la valériane, à l’aubépine ou au houblon, reconnues comme atténuant la nervosité. Enfin, veiller à vous coucher et à vous lever à des heures régulières. Oublier donc les grasses matinées, qui ont paradoxalement tendance à fatiguer davantage. Si votre insomnie persiste, il est préférable de consulter un médecin.

Insomnie et manque de sommeil, à lire dans la même thématique


Rédigé par Rébecca LAZZERINI, le Samedi 22 Janvier 2011 et lu 8357 fois.

Notez

Thèmatiques abordées et traitées dans cette publication : dormir, hyposomnie, insomnie, manque sommeil, nuit, nuits, sommeil, surmenage


Vous avez apprécié cette publication ?
Partagez cet article avec vos amis & contacts,
Par  Email Email , Facebook Facebook , Tweeter Tweeter , et  les autres reseaux sociaux Plus ...
& Recevez les nouvelles publications ,
Par Mail :
  



1.Posté par To Be LighT le 12/02/2010 18:40 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Depuis quelques années, une solution naturelle a fait ses preuves pour résoudre les problèmes d’insomnie : la luminothérapie est considérée comme le meilleur traitement non médicamenteux.

La lumière est un synchronisateur du rythme circadien, une exposition à une lumière plein spectre permet de réguler notre rythme veille/sommeil et ainsi éviter une dette de sommeil qui perturbera notre quotidien.

En complément, afin de renforcer les effets de la luminothérapie, le simulateur d’aube apportera un réveil tout en douceur et sans stress.




Contacts & infos légales
RollBox Thématiques @ lEuroMag
voyage
massages
geothermie
tablette tactile
automobile
quad sport
abris vélos
station lavage vélo
chocolat
ipad apple
iphone apple
smartphone
littérature
prévisions météo
programme tv
horoscope du jour
investir en bourse
réséaux sociaux
aérothermie
jeux de poker
rédaction contenu
kopi luwak
webmarketing
pigistes

Version - Aujourd'hui  lecteurs lEuroMag & Web TV © 2007 | buzz | redaction Actuellement  internautes sont connectés
Retrouvez lEuroMag magazine sur les Réseaux Sociaux
lEuroMag magazine sur Facebook lEuroMag magazine sur Twitter les Buzz du magazine lEuroMag via Google-Buzz lEuroMag magazine sur Netvibes Les Scoops de lEuroMag magazine sur Scoopeo les Videos de lEuroMag Magazine sur Dailymotion les Videos du magazine lEuroMag sur YouTube le Blog Buzz de lEuroMag magazine lEuroMag magazine sur votre iPhone Recevez la NewsLetter de lEuroMag magazine les Flux RSS du magazine lEuroMag

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Envoyer a un contact par Email Inscription Newsletter Hebdomadaire