Partager cet article avec vos amis et contacts via les reseaux sociaux

Offrez-vous un gigolo pour le prix d'un magazine féminin

Le magazine des femmes cougars, Linda vous offre un gigolo pour le prix d'un simple abonnement !


Le magazine mensuel féminin néerlandais des femmes cougar Linda offre à ses nouvelles lectrices la possibilité de passer deux heures avec un gigolo pour le prix d'un simple abonnement mensuel ...


Femme cougar / Gigolo : Convaincre de nouvelles lectrices de s’abonner !

Magazine féminin néerlandais Linda n°69 : Cliquez pour agrandir
Magazine féminin néerlandais Linda n°69 : Cliquez pour agrandir
Comment convaincre ses nouvelles lectrices de s’abonner ? Le mensuel néerlandais Linda croit avoir trouvé la parade. Pour tout abonnement souscrit, il offre la possibilité de passer deux heures avec un gigolo. Mais toutes n’y auront pas le droit. Seules les vingt-cinq plus motivées se verront offrir les services d’un amant ponctuel, peut-être une rencontre adultère avec une femme cougar et un gigolo. Les autres recevront un cadeau plus banal : un sac !

Inquiétante banalisation de la prostitution ? Une nouvelle forme de proxénétisme ? La rédactrice en chef du magazine Linda s’en défend. « Le thème de ce numéro est l'adultère. Avec cette promotion, nous avons voulu briser le tabou de femmes qui paient pour le sexe. Pourquoi est-ce si admis pour un homme d'aller voir une prostituée, tandis que pour les femmes c'est beaucoup plus rare ? », explique Jildou van der Bij qui révèle l’information. Selon la rédactrice en chef, pas question d’assimiler cette offre à une forme de proxénétisme. Elle estime que les hommes sont libres de refuser une cliente. Problème : juridiquement cela s’apparente pourtant à une forme de proxénétisme qui est sévèrement punie par la loi aux Pays-Bas.

Un gigolo offert aux femmes cougars abonnées du magazine Linda ...

Un magazine féminin néerlandais a réussi un gros coup médiatique en offrant un gigolo aux nouvelles abonnées. La nouvelle a fait un véritable Buzz. Pour vendre davantage de magazine, le mensuel Linda a eu l'idée d'offrir un cadeau plutôt particulier aux 25 premières abonnées du périodique qui se consacre ce mois-ci à l'adultère. Pas question de mascara ou de bons pour une journée en thalasso, c'est un présent un petit peu plus "olé olé" que recevront les plus rapides, un gigolo à leur service deux heures durant.

"Avec cette promotion, nous avons voulu briser le tabou de femmes qui paient pour le sexe. Pourquoi est-ce si admis pour un homme d'aller voir une prostituée, tandis que pour les femmes c'est beaucoup plus rare ?", explique la rédactrice en chef du magazine. Toutefois, celle-ci tient à signaler qu'il ne s'agit que d'un coup de promo et non d'une quelconque sorte de proxénétisme. De coutume, la lectrice qui s'abonne à un magazine féminin se voit offrir en guise de bienvenue une cohorte de cadeaux. Parapluie, sac de voyage, serviette de plage... L'été arrivant, les présents se font parfois plus olé olé : en tête, le sempiternel petit canard qui fait du bien. Aujourd'hui, un magazine va plus loin dans le coquin. Jusqu'à frôler le scabreux ...

A l'occasion de son numéro 69, le magazine mensuel néerlandais Linda offre à ses nouvelles abonnées la possibilité de passer deux heures avec un gigolo. Pour cela, il ne suffit pas simplement de signer un chèque et de souscrire pour un an, il faut motiver son envie d'avoir un rendez-vous avec un amant de passage. Il y aura 25 gagnantes. Les autres abonnées se verront offrir un sac en cuir. Sans doute moins drôle, mais plus pratique car le sac, elles pourront le garder.

Un Gigolo pour briser les Tabous sur l'adultère ?!!

"Le thème de ce numéro est l'adultère et les rencontres extraconjugales. Avec cette promotion, nous avons voulu briser le tabou de femmes qui paient pour le sexe. Pourquoi est-ce si admis pour un homme d'aller voir une prostituée, tandis que pour les femmes c'est beaucoup plus rare ?" s'exprime la rédactrice en chef du magazine Linda, Jildou van der Bijl. Et la journaliste précise qu'au sein de la rédaction, qui compte aussi des hommes, cette idée a tout de suite été bien reçue. "Du côté de la morale, comme de l'éthique". Le journal interviewera après anonymement ces nouvelles lectrices afin de recueillir leur expérience.

Le sexe comme instrument promotionnel n'a rien de nouveau au Royaume des Bataves : cela fait des années que l'hebdomadaire féminin Viva offre un vibromasseur aux nouvelles abonnées. "Aujourd'hui, presque chaque Néerlandaise a son godemichet Viva dans sa table de chevet", raconte Stefan de Vries, correspondant néerlandais à Paris. Pour ce journaliste, l'action n'a donc rien d'étonnant : "Cela s'inscrit dans la longue tradition mercantile du pays. Ici, la prostitution est considérée comme un service, donc légalement il n'y a pas de différence entre une prostituée, un avocat ou un plombier, tant que chacun respecte les règles."

Du côté des péripatéticiennes, on s'interroge !

Mais du côté des péripatéticiennes, l'engouement est moindre. Ainsi, Metje Blaak, porte-parole du syndicat des prostitués Le Fil Rouge à Amsterdam, est catégorique : "C'est idiot ! Mais qu'est-ce qu'ils veulent atteindre ? C'est de l'exploitation de ces hommes. C'est du racolage et en plus un prostitué doit toujours pouvoir refuser un client. Que fera ce gigolo face à une femme cougar ou à une dame qui a 103 ans ?" Selon la rédactrice en chef de Linda, ces messieurs faisant commerce de leur corps peuvent très bien refuser les clients. Le coût de ce plaisir payant ? La bagatelle de 450 euros les deux heures.

L'offre a causé la rupture et l'indisponibilité temporaire du site web du magazine Linda, mais les nouvelles abonnées se font encore désirer : "jusqu'à jeudi après-midi, nous n'avons reçu que sept lettres de nouvelles abonnées candidates pour le gigolo, avoue Van der Bijl un peu déçue. Peut être qu'elles n'osent pas..."

Reste une zone d'ombre à éclaircir. "Le fait que le magazine profite des prostitués s'apparente à du proxénétisme, qui est sévèrement puni aux Pays-Bas", explique le journaliste Stefan de Vries. Interrogée sur cette question la rédactrice en chef de Linda s'étonne : "Ah oui... En effet, nous n'avons pas consulté nos juristes. Je vais le faire tout de suite pour être sûre que l'on respecte la loi !"

Le magazine Linda vend chaque mois 175.000 exemplaires. Il porte le prénom de Linda de Mol, une animatrice de télé très connue aux Pays-Bas et en Allemagne, également sœur de John, le fondateur d'Endemol et l'inventeur des émissions telles que Big Brother, Le loft... Linda de Mol fait la couverture de chaque numéro. Aux Pays-Bas de nombreuses personnalités ont leur propre mensuel qui porte leurs prénoms. Ces magazines connaissent depuis quelques années un très grand succès public.

Sélection de publications à consulter dans la même thématique


Rédigé par Kathleen Dufour, le Lundi 26 Avril 2010 et lu 10720 fois.

Notez




Contacts & infos légales
RollBox Thématiques @ lEuroMag
voyage
massages
geothermie
tablette tactile
automobile
quad sport
abris vélos
station lavage vélo
chocolat
ipad apple
iphone apple
smartphone
littérature
prévisions météo
programme tv
horoscope du jour
investir en bourse
réséaux sociaux
aérothermie
jeux de poker
rédaction contenu
kopi luwak
webmarketing
pigistes

Version - Aujourd'hui  lecteurs lEuroMag & Web TV © 2007 | buzz | redaction Actuellement  internautes sont connectés
Retrouvez lEuroMag magazine sur les Réseaux Sociaux
lEuroMag magazine sur Facebook lEuroMag magazine sur Twitter les Buzz du magazine lEuroMag via Google-Buzz lEuroMag magazine sur Netvibes Les Scoops de lEuroMag magazine sur Scoopeo les Videos de lEuroMag Magazine sur Dailymotion les Videos du magazine lEuroMag sur YouTube le Blog Buzz de lEuroMag magazine lEuroMag magazine sur votre iPhone Recevez la NewsLetter de lEuroMag magazine les Flux RSS du magazine lEuroMag

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Envoyer a un contact par Email Inscription Newsletter Hebdomadaire