Partager cet article avec vos amis et contacts via les reseaux sociaux

Marcel Pagnol : les empreintes de la Provence

Marcel Pagnol, écrivain du XXe siècle


Analysons quelques livres de Marcel Pagnol, écrivain réputé et renommé du XXe siècle qui décrit les coutumes existantes dans les petits villages de Provence grâce à son imagination et à ses souvenirs d’enfance dans un style éloquent et tout à fait abordable.


Marcel Pagnol : biographie

Marcel Pagnol est né le 28 février 1895 à Aubagne. Il est le fils d’un instituteur et d’une couturière. Il obtient son baccalauréat de philosophie à 18 ans et poursuit des études de lettres à l’université d’Aix-en-Provence. Il obtient sa licence d’anglais en 1916 puis enseigne cette langue vivante en tant que répétiteur et professeur adjoint. Marcel Pagnol écrit Topaze, qui est joué au théâtre en 1926 et qui rencontre un franc succès. Mais il devient surtout célèbre avec Marius, représenté au théâtre en 1929. Puis Marcel Pagnol devient cinéaste et réalise de nombreux films (La femme du Boulanger, Regain, Angèle…) avec les plus grands acteurs de l’époque tel Raimu.

La plupart de ces œuvres relate les mœurs du début du XXe siècle en Provence. En 1946, Marcel Pagnol est élu à l’Académie Française. Puis il se consacre à la rédaction de ses souvenirs d’enfance qu’il publie en quatre tomes : La gloire de mon père, le château de ma mère, le temps des secrets et le temps des amours. Enfin, Marcel Pagnol écrit l’eau des collines en deux volumes : Jean de Florette et Manon des sources interprétés au cinéma par Daniel Auteuil, Yves Montand, Emmanuelle Béart, Gérard Depardieu… Intéressons-nous à ses œuvres les plus célèbres : la trilogie marseillaise : Marius, Fanny et César puis à Jean et Florette et Manon des sources.

Marius, Fanny, César : un tableau des mœurs marseillaises du début du XXe siècle

Marius est l’histoire du dilemme entre l’amour d’une femme et l’ambition professionnelle, qui est aussi la passion pour la mer, l’aventure, les contrées lointaines. Marius, le personnage éponyme est donc amoureux de Fanny, une très belle jeune femme qui est désespérée par son projet de devenir marin et de partir ainsi, loin d’elle et des siens. Fanny est enceinte et doit épouser quelqu’un pour ne pas perdre l’honneur. Il était inconcevable d’être une mère célibataire au début du siècle dernier sans passer pour une femme de mauvaise vie. Fanny, que Marius a quittée pour son voyage en mer et de qui elle porte l’enfant, décide donc d’épouser un vieil homme fortuné : maître Panisse. C’est un mariage de raison sans aucune passion pour Fanny qui aime toujours Marius.

La passion des deux jeunes gens est forte et résiste au temps et à la séparation. Puis il s’agit de la controverse entre l’amour, la vérité et l’argent. En effet maître Panisse passe pour le père de l’enfant de Marius et Fanny et tous deux bénéficient d’une vie aisée et toute tracée grâce à cet homme riche. Marius est toujours jeune, beau mais il est pauvre. Il veut récupérer sa femme et son enfant. Doit-on dire la vérité aux enfants sur leurs origines quand on leur a menti ? Pour réfléchir à cette question et aux autres que cette trilogie suscite, lisez ces livres et vous aurez une idée concrète des coutumes et des mœurs du siècle précédent en France.

L’eau des collines : Jean de Florette et Manon des sources : l’histoire d’une passion destructrice

L’histoire se déroule en Provence. Ugolin et le Papet convoitent une terre traversée par une source pour cultiver des œillets et devenir riches. Leur arrivisme les pousse au crime, à la perdition du propre enfant du Papet dont il ignore qu’il est le père. C’est aussi une réflexion sur la loi du silence, le racisme contre les gens de Crespin, un village un peu plus loin. En effet, tout le village se tait sur l’existence de la source bouchée par les Soubeyrand et voit se tuer à la tâche Jean de Florette, le bossu qui manque d’eau pour ses cultures. Manon des sources, la suite de Jean de Florette narre la passion amoureuse et destructrice d’Ugolin pour la belle Manon, qui elle, consciente de ses méfaits, le déteste.

Cet amour frustré le rend fou et le pousse au suicide. Le dénouement révèle toutes les vérités cachées de l’eau des collines : comment un père peut détruire son enfant lorsqu’il ne le reconnaît pas, la force de l’amour, la passion pour l’argent. On comprend également qu’il vaut mieux parler au risque d’être un délateur plutôt que de se taire et d’être complice de la destruction d’un être humain. Parfois, il est criminel de ne pas parler. Les erreurs et les crimes sont engendrés par les secrets révélés trop tard. En définitive, des livres très intéressants sur les passions des hommes.

A lire dans la même thématique


Rédigé par Florence GUILLAUME, le Mercredi 3 Mars 2010 et lu 7562 fois.

Notez

Thèmatiques abordées et traitées dans cette publication : aubagne, auteur, ecrivain, marcel pagnol, pagnol, passion, provence, roman



Contacts & infos légales
RollBox Thématiques @ lEuroMag
voyage
massages
geothermie
tablette tactile
automobile
quad sport
abris vélos
station lavage vélo
chocolat
ipad apple
iphone apple
smartphone
littérature
prévisions météo
programme tv
horoscope du jour
investir en bourse
réséaux sociaux
aérothermie
jeux de poker
rédaction contenu
kopi luwak
webmarketing
pigistes

Version - Aujourd'hui  lecteurs lEuroMag & Web TV © 2007 | buzz | redaction Actuellement  internautes sont connectés
Retrouvez lEuroMag magazine sur les Réseaux Sociaux
lEuroMag magazine sur Facebook lEuroMag magazine sur Twitter les Buzz du magazine lEuroMag via Google-Buzz lEuroMag magazine sur Netvibes Les Scoops de lEuroMag magazine sur Scoopeo les Videos de lEuroMag Magazine sur Dailymotion les Videos du magazine lEuroMag sur YouTube le Blog Buzz de lEuroMag magazine lEuroMag magazine sur votre iPhone Recevez la NewsLetter de lEuroMag magazine les Flux RSS du magazine lEuroMag

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Envoyer a un contact par Email Inscription Newsletter Hebdomadaire