Partager cet article avec vos amis et contacts via les reseaux sociaux

Les bons élèves de l’environnement vue par Greenpeace

Guide to Greener Electronics, Greenpeace décerne les bons-points aux bons élèves de l'environnement


Depuis 2006, l’ONG environnementaliste Greenpeace publie le Guide to Greener Electronics, un classement des fabricants d’appareils électroniques et informatiques les plus responsables. Passage en revue des bons et mauvais élèves de l'environnement vue par l'ONG (Organisation Non Gouvernementale) Greenpeace …


Greenpeace décerne les Bons-Points aux industriels High-Tech

Cette année encore, le « Guide to Greener Electronics » de Greenpeace a attribué des notes aux plus grands fabricants d’informatique et d’électronique, du plus vert au moins éco-responsable. Quatre critères sont retenus pour corriger les copies : l’élimination des substances dangereuses, la gestion du recyclage et la réduction des conséquences de l’activité pour le climat auxquels s’ajoute désormais la prise en compte de la consommation d’énergie nécessaire à la production.

Une évolution qui suit celle des entreprises, de moins en moins nombreuses à utiliser des substances organo-chlorées, mais pas toujours prêtes à se mobiliser contre le réchauffement climatique et pour l’emploi de matériaux recyclés. En effet, Greenpeace s’inquiète d’une baisse des performances moyennes. Samsung, Toshiba et Dell écopent ainsi de points de pénalité en raison d’un retour en arrière sur leur calendrier d’élimination de certaines substances toxiques.

L’ONG félicite toutefois Hewlett Packard et Apple qui ont fait de réels progrès en proposant des appareils sans agents ignifuges bromés et PVC deux substances très toxiques qui peuvent rejeter des dioxines cancérigènes lorsqu’elles sont brûlées ou contribuer aux pluies acides.

Lauriers verts du « Guide to Greener Electronics » de Greenpeace

Seuls 4 des 18 acteurs présents dans ce classement parviennent à décrocher la moyenne.

Premier de la classe : Nokia, qui s’approche de la barre des 10/10, avec 7,5 points. La marque finlandaise de téléphones portables a en effet supprimé de ses nouveaux produits des substances chimiques nocives pour l’environnement et dangereuses pour la santé, précise Greenpeace, comme les composants bromés, les retardateurs de flammes chlorés et les trioxydes d’antimoine.

Arrive en deuxième position le fabricant nippo-suédois Sony Ericsson (6,9 points), encore à moins de 6 points il y a un an.

Le Néerlandais Philips s’installe sur la troisième marche du podium. Suivent d’autres fabricants de terminaux mobiles, dont Motorola.

Une Pomme trop verte pour le « Guide to Greener Electronics » de Greenpeace

Greenpeace dénonce encore et toujours le manque de transparence d’Apple. Alors que la firme de Cupertino engrange un maximum de points pour avoir éliminé le PVC et les agents ignifuges bromés, ou pour avoir fait pression sur les autorités européennes pour inclure ces substances dans les produits à interdire dans la prochaine directive RoHS qu’elles émettront, Greenpeace se désole que la marque à la pomme ne communique pas sur sa chaîne de recyclage actuelle, ou sur ses plans pour le futur, ainsi que sur ses positions politiques au sujet de l'interdiction d'autres produits chimiques jugés dangereux. Apple est néanmoins dans la moyenne.

Bonnets d’âne du « Guide to Greener Electronics » de Greenpeace

L’organisation non gouvernementale est sévère avec une série de fabricants d’ordinateurs qui utilisent encore trop de produits nocifs et ne pensent pas assez au recyclage.

C’est le cas du groupe d’équipements informatiques japonais Fujitsu , du géant informatique américain Microsoft et du fabricant chinois d’ordinateurs Lenovo , respectivement 15e, 16e et 17e.

Le cancre, c’est le groupe de jeu vidéo Nintendo , qui recueille un zéro pointé pour l’utilisation de matériaux réutilisables et la gestion des déchets, même si Greenpeace note des efforts dans le processus de fabrication.

À noter depuis la dernière édition du guide : deux impressionnantes dégringolades. Toshiba chute de la 3e à la 14e position, et Samsung de la 7e à la 13e place. La cause de ce déclin ? Le non-respect de leur engagement visant à éliminer progressivement le PVC et autres composants bromés de leur chaîne d’approvisionnement.

En fonction des bilans de cette enquête, Greenpeace vous propose de passer à côté des marques les plus mal notées et de leur écrire pour expliquer votre choix. Le militantisme au service de notre planète passe aussi par vous !  
Plus d'info sur www.greenpeace.org

A lire dans la même thématique


, le Lundi 22 Novembre 2010 et lu 3671 fois.

Notez



Vous avez apprécié cette publication ?
Partagez cet article avec vos amis & contacts,
Par  Email Email , Facebook Facebook , Tweeter Tweeter , et  les autres reseaux sociaux Plus ...
& Recevez les nouvelles publications ,
Par Mail :
  


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

La rédaction du magazine lEuroMag et le rédacteur web qui à rédigé cet article, vous invite à réagir à cet article en utilisant le module "commentaire" disponible ci-dessus. Les commentaires laissés par les internautes constituent un forum de discussion public, civique et civilisé qui a pour but d'enrichir la présente publication éditoriale. En tant que lecteur de notre magazine et internaute responsable, il est de votre devoir de nous signaler la présence de propos déplacés ou offensants dans les commentaires de nos articles en utilisant le formulaire de contact prévu à cet effet, disponible a cette adresse : http://www.leuromag.fr/contact-webmaster. Pour des raisons législatives, les informations de votre connexion internet (FAI, IP, Host, Email...) sont conservées pour une durée indéterminée et cela pour tout commentaire soumis.



Contacts & infos légales
RollBox Thématiques @ lEuroMag
voyage
massages
geothermie
tablette tactile
automobile
quad sport
abris vélos
station lavage vélo
chocolat
ipad apple
iphone apple
smartphone
littérature
prévisions météo
programme tv
horoscope du jour
investir en bourse
réséaux sociaux
aérothermie
jeux de poker
rédaction contenu
kopi luwak
webmarketing
pigistes

Version - Aujourd'hui  lecteurs lEuroMag & Web TV © 2007 | buzz | redaction Actuellement  internautes sont connectés
Retrouvez lEuroMag magazine sur les Réseaux Sociaux
lEuroMag magazine sur Facebook lEuroMag magazine sur Twitter les Buzz du magazine lEuroMag via Google-Buzz lEuroMag magazine sur Netvibes Les Scoops de lEuroMag magazine sur Scoopeo les Videos de lEuroMag Magazine sur Dailymotion les Videos du magazine lEuroMag sur YouTube le Blog Buzz de lEuroMag magazine lEuroMag magazine sur votre iPhone Recevez la NewsLetter de lEuroMag magazine les Flux RSS du magazine lEuroMag

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Envoyer a un contact par Email Inscription Newsletter Hebdomadaire