Partager cet article avec vos amis et contacts via les reseaux sociaux

Le prix des médicaments varie du simple au triple

Médicaments, des prix qui varient du simple au triple


Depuis 2008, les prix des médicaments non remboursés changent selon le bon vouloir du pharmacien. Les officines cherchent à faire des bénéfices sur les médicaments non remboursés, ce qui crée parfois des écarts de prix considérables entre chaque pharmacie. Comment éviter de payer le prix fort pour nous soigner ?


Médicaments : les pharmacies pratiquent des tarifs libres

Les prix des médicaments sont de plus en plus variables depuis le décret de juillet 2008 qui permet aux pharmacies de vendre des médicaments en libre-service. Les pharmaciens ont de ce fait le droit de fixer leur propre tarif sur ces médicaments non remboursés. Mais rien n’indique dans les pharmacies que les prix sont libres. Mal informé, le consommateur paye souvent le prix fort pour soigner quelque chose de bénin. Il faut donc impérativement comparer les prix entre les pharmacies près de chez vous et opter pour la pharmacie la moins chère. Ce problème concerne plus de 400 médicaments, souvent pour des maladies faciles à soigner comme la toux, le rhume, les douleurs musculaires, etc. Ces médicaments peuvent pour la plupart être achetés sans ordonnance et sans demander conseil au pharmacien.
Pour vous aider à déceler les arnaques pharmaceutiques, Familles rurales, une association de consommateurs a publié un observatoire sur les prix des médicaments. De janvier à juin 2010, l’association s’est penchée sur le prix de 13 produits dans 72 pharmacies réparties dans 34 départements. Familles rurales a remarqué d’importants écarts entre pharmacies sur le prix d’un même produit. L’emplacement du médicament dans la pharmacie aurait aussi un impact considérable sur la variation du prix. Comment se concrétisent ses prix fluctuants ? Comment faire la différence entre un médicament en libre accès trop cher et un médicament qui vaut son prix ?

Médicaments : d’une pharmacie à l’autre, le prix varie !

D’une pharmacie à l’autre, le prix d’un même produit peut varier considérablement. Gare aux arnaques ! Un même médicament peut voir son prix doubler voire tripler. Exemple : une boîte de lait, 1er âge Gallia oscille entre 15.80 et 27.70 euros. Les pastilles Strepsils se vendent entre 3.50€ et 6.95€. De même, Maalox, des comprimés contre les maux d’estomac, passe de 2.66€ à 6.20€ dans certaines pharmacies. Le prix moyen d’un médicament est de 16.90€. Mais pourquoi de telles variations sur les médicaments du quotidien ?
Il semblerait que la variation des prix des médicaments soit en partie due aux différents modes d’approvisionnement. Un pharmacien a 2 possibilités pour approvisionner ses rayons.
Première solution : il s’approvisionne directement dans un laboratoire. Plus il commandera de médicaments, plus les prix seront compétitifs.
Deuxième solution : la pharmacie a rejoint un groupement de pharmacies (Pharmodel, Pharmavie ou encore Giropharm…). Ce regroupement de pharmacies, en position de force, a le pouvoir de négocier les prix auprès des laboratoires. Il a alors le choix de vous proposer des tarifs attractifs.
Mais il n’en reste pas moins que les pharmacies font des marges sur les prix des médicaments. Il existe quelques astuces pour acheter son médicament moins cher. Quelques euros économisés sont toujours bien venus dans ces années de crise que nous traversons. Attention cependant à vérifier si votre mutuelle santé prend en charge le remboursement de vos frais médicaux, quand vous achetez vos médicaments en dehors des réseaux de distribution conventionnel.

Prix des Médicaments : quelques astuces pour payer moins cher !

Le prix des médicaments varie d’une pharmacie à l’autre mais aussi suivant son emplacement dans la pharmacie. En effet, suivant que le médicament se trouve en libre accès ou derrière le comptoir, le prix peut être différent. Les médicaments en accès libre sont généralement moins chers. Ainsi vous pourrez acheter votre sérum physiologique ou le lait infantile a des prix plus avantageux. Les médicaments les plus vendus comme les sirops pour la toux ne sont pas placés derrière le comptoir pour rien. Il faut donc faire attention. Les bains de bouche Hextril par exemple ont un prix qui varie de 4.84€ en libre accès à 5.06€ derrière le comptoir. Idem, l’Imodium passe de 3.77€ en accès libre à 4.18€ derrière le comptoir. Malheureusement, nous sommes peu de consommateurs à avoir conscience de ses différences de prix. L’association Famille rurales réclame dans son observatoire plus de clarté aussi bien au niveau des prix qu’au niveau des modes de distribution.
Depuis quelques années, des sites comparent les prix des médicaments pour que le consommateur soit le mieux informé possible. Il vous suffit de rentrer le nom du médicament (par exemple Hextril) et d’indiquer votre ville. En une seconde, vous connaitrez le prix moyen en France ainsi que le minimum et le maximum. Dans un avenir proche, cette solution vous permettra de connaitre le taux de remboursement de votre mutuelle santé, sur les montures de lunettes et les verres de vos futurs lunettes de vue.
De plus, il existe des mutuelles santé qui proposent des remboursements supplémentaires pour les médicaments non remboursés. Vous pouvez réaliser un devis auprès de votre mutuelle santé pour connaitre le montant de vos futures économies.

Prix des médicaments, sélection de publication à consulter


, le Vendredi 2 Septembre 2011 et lu 7445 fois.

Notez

Thèmatiques abordées et traitées dans cette publication : medicament, medicaments, prix medicament



Contacts & infos légales
RollBox Thématiques @ lEuroMag
voyage
massages
geothermie
tablette tactile
automobile
quad sport
abris vélos
station lavage vélo
chocolat
ipad apple
iphone apple
smartphone
littérature
prévisions météo
programme tv
horoscope du jour
investir en bourse
réséaux sociaux
aérothermie
jeux de poker
rédaction contenu
kopi luwak
webmarketing
pigistes

Version - Aujourd'hui  lecteurs lEuroMag & Web TV © 2007 | buzz | redaction Actuellement  internautes sont connectés
Retrouvez lEuroMag magazine sur les Réseaux Sociaux
lEuroMag magazine sur Facebook lEuroMag magazine sur Twitter les Buzz du magazine lEuroMag via Google-Buzz lEuroMag magazine sur Netvibes Les Scoops de lEuroMag magazine sur Scoopeo les Videos de lEuroMag Magazine sur Dailymotion les Videos du magazine lEuroMag sur YouTube le Blog Buzz de lEuroMag magazine lEuroMag magazine sur votre iPhone Recevez la NewsLetter de lEuroMag magazine les Flux RSS du magazine lEuroMag

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Envoyer a un contact par Email Inscription Newsletter Hebdomadaire