Partager cet article avec vos amis et contacts via les reseaux sociaux

Le mal de mer


Certaines personnes ne veulent pas voyager en mer, su un bateau, tout simplement parce qu’ils ont le mal de mer. Mais il se soigne avant l’embarquement, pendant et même après.


Le mal de mer
Troubles causés par le mouvement du bateau, le mal de mer débute par une malaise vague, puis vertiges avec sensations giratoires ; céphalée sus-orbitaire et bourdonnements d’oreilles. C’est un état nauséeux de plus en plus violent, puis vomissement abondant, douloureux, avec violentes contractions musculaires.

Peau froide, couverte de sueurs, pouls irréguliers et petit. Les vomissements peuvent se répéter, accompagnés de spasmes douloureux. Cet état de mal aigu peut durer plusieurs jours, le malade restant inerte, différent à tout. Mais chez beaucoup de personnes, tout se borne à un malaise, de l’angoisse, ou même quelques nausées survenant par gros temps. Ces troubles disparaissent souvent complètement dès que le malade pose les pieds sur la terre ferme ; parfois les vomissements, les vertiges se prolongent à terre pendant quelques heures.

Ces troubles sont favorisées par les mouvements du bateau, la vague, en particulier l’intensité des roulis, du tangage, de l’ascension ou de la descente verticale. Des troubles identiques s’observent à terre : le mal de terre chez certaines sensibles qui ont des nausées dans les tramways, en chemin de fer, en automobile, chez celles qui sont prises de malaises sur une balançoire, sur les manèges à chevaux de bois ou les montagnes russes.

Pour traiter ce mal, il faudra surveiller l’alimentation ménageant le foie, l’intestin donc laxatifs et cholagogues. Il faut prédominer le régime végétarien, les boissons chaudes ou froides. Sur le bateau, se tenir dans un milieu aéré, loin des odeurs de la cuisine ou des machines, les oreilles calfeutrées contre le grand vent, les yeux ne fixant pas les éléments mobiles, mais tenus clos ou occupés par une lecture, le ventre bien sanglé.

Pratiquer l’amarinage qui consiste à adapter ses attitudes à celles du bateau : à chaque mouvement de roulis, enfoncer les pieds comme si on enfonçait ou élevait le bateau par ses propres forces ; au tangage, inspiration lente et profonde quand remonte le bateau et expiration quand il descend.

Deux jours avant l’embarquement, prendre un demi comprimé de gardénal 30 minutes avant les 3 repas et au coucher ; suppression ou limitation du pain et des alcools. Le matin de l’embarquement, mâcher des feuilles d’un goyavier sans cesse, sinon au cours du voyage, mâcher des persils à fond.

Enfin, il faut aussi savoir que le mal de mer peut se maîtriser, les mouvements d’un côté, vous pouvez suivre son rythme, bref, une petite hypnose personnelle de votre part.


Mots clé : mal de mer, mer, bateau, embarquement, voyage, voyager en mer, vomissement, vomissements, roulis, tangage, expiration, inspiration, goyavier, persil, spasme, spasmes, regime vegetarien, hypnose, bourdonnements d oreille, nausee, nausees, mal de terre, amarinage, laxatif, laxatifs, persils, descente verticale, tramways, balancoire

Rédigé par Fabienne Rafidiharinirina, le Dimanche 27 Avril 2008 et lu 9935 fois.

Notez



Vous avez apprécié cette publication ?
Partagez cet article avec vos amis & contacts,
Par  Email Email , Facebook Facebook , Tweeter Tweeter , et  les autres reseaux sociaux Plus ...
& Recevez les nouvelles publications ,
Par Mail :
  



1.Posté par Philippe R le 11/03/2010 12:51 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Personnellement, le bateau à fort tangage en mer,

tout comme encore davantage les ascenseurs rapides de gratte-ciels,

me procure des sensations agréables d'adrénalyne dû à ces effets de balancement de haut en bas.

Dans les ascenseurs très rapides, c'est carrément un effet au début de peur, de tomber dans le vide, comme si on descendait, puis montait subitement sur une énorme vague de manière inattendue !

Je m'étonne de ce que les gens soient si silencieux à l'intérieur des ascenseurs, alors qu'il crient dans une petite attraction !

et devraient parler aussi des sensations présentes aussi sur un bateau qui tangue !



Contacts & infos légales
RollBox Thématiques @ lEuroMag
voyage
massages
geothermie
tablette tactile
automobile
quad sport
abris vélos
station lavage vélo
chocolat
ipad apple
iphone apple
smartphone
littérature
prévisions météo
programme tv
horoscope du jour
investir en bourse
réséaux sociaux
aérothermie
jeux de poker
rédaction contenu
kopi luwak
webmarketing
pigistes

Version - Aujourd'hui  lecteurs lEuroMag & Web TV © 2007 | buzz | redaction Actuellement  internautes sont connectés
Retrouvez lEuroMag magazine sur les Réseaux Sociaux
lEuroMag magazine sur Facebook lEuroMag magazine sur Twitter les Buzz du magazine lEuroMag via Google-Buzz lEuroMag magazine sur Netvibes Les Scoops de lEuroMag magazine sur Scoopeo les Videos de lEuroMag Magazine sur Dailymotion les Videos du magazine lEuroMag sur YouTube le Blog Buzz de lEuroMag magazine lEuroMag magazine sur votre iPhone Recevez la NewsLetter de lEuroMag magazine les Flux RSS du magazine lEuroMag

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Envoyer a un contact par Email Inscription Newsletter Hebdomadaire