Partager cet article avec vos amis et contacts via les reseaux sociaux

Le Sri Lanka et le combat des Tigres Tamouls


Depuis plusieurs années, le Sri Lanka est aux prises avec un conflit sanglant opposant le gouvernement de la majorité cinghalaise bouddhiste, environ 70% de la population, et la minorité tamoule hindoue qui regroupe environ 15% de la population de l’île. Cette dernière, a comme objectif premier l’indépendance nationale des Tamouls dont la création d’un état indépendant dans la partie nord-est du Sri Lanka.


Le Sri Lanka et le combat des Tigres Tamouls
Ce conflit, qui repose sur des bases nationalistes, une idéologie commune à plusieurs guérillas du XXe siècle, perdure depuis déjà 22 ans. En effet, depuis leurs premières actions contre la police et l’armée, le LTTE est devenu une organisation puissante qui a toujours tenu le gouvernement de l’île sur leurs talons et même a créé un contre état fantôme dans le nord-est de l’île. Aussi le LTTE n’est pas une guérilla comme les autres elle a une forme un peu différente des guérillas classiques.
Les origines du conflit remonte depuis l’indépendance de Ceylan en 1948 après 150 ans de présence britannique. Les Britanniques qui laissent à Ceylan un régime parlementaire laïque dominé par deux partis, l’UNP et le SLFP composés en majorité de Cinghalais. Les Cinghalais bouddhistes, se sentent minoritaires car ils sont entourés d’hindous et des Tamouls du Sri Lanka. Les Cinghalais prennent donc des mesures chauvines et votent au parlement dès 1948 une première constitution qui fait du cinghalais la langue officielle du pays. Au fil des ans les Cinghalais opèrent une “ détamoulisation ” de la fonction publique qui par exemple, fait passer le pourcentage de Tamouls dans l’armée de 40% en 1956 à 1% en 1970.

Le Sri Lanka et le combat des Tigres Tamouls
Nécessairement, les mesures adoptées par les Cinghalais bouddhistes aux dépens de la minorité tamoule a entraîné une radicalisation de celle-ci et dès le début des années 70. Certains représentants et intellectuels commencèrent à promouvoir des idées indépendantistes et rapidement les vieux partis autonomistes plus modérés disparurent pour faire place aux partis plus radicaux. Toutefois, très rapidement, d’autres organisations apparurent avec l’idée d’une indépendance faite par les armes. C’est ainsi qu’apparut en 1972 une organisation connue sous le nom de TNT (Tamil New Tigers) fondée par un jeune fils de pêcheur âgé de 18 ans nommé Velupillai Prabhakaran. Ce dernier deviendra en 1983 chef suprême du LTTE ou Tigres Libérateurs de l’Eelam Tamoul, nouvelle appellation du TNT depuis 1976. Cette organisation qui, à la base suivait la doctrine marxiste, a rapidement changé pour adopter une idéologie beaucoup plus nationaliste et a comme principal objectif la formation d’un état indépendant Tamoul dans la parti nord-est de l’île.

Le Sri Lanka et le combat des Tigres Tamouls
En fait, l'histoire entière de Sri Lanka depuis ses lointaines origines a montré que la guerre entre Cinghalais et Tamouls est une réalité récurrente. Une guerre qui a fait plus de 60 000 victimes. Et au-delà du nombre de vies perdues, on retiendra aussi la sauvagerie des actions : tueries dans les deux camps, massacres et autres attentats suicides. Contentons-nous de quelques points de repères, quelques exemples qui diront à peine l'ampleur des événements : 148 tués lors d'une attaque des LTTE en 1985 sur Anuradhapura, 117 morts lors d'un attentat à Colombo en 1987, 542 assassinats politiques lors de la seule année 1989, 2 000 victimes dans les combats armés de 1991, 12 000 dans le nord en 1996.


Les Tigres Tamouls ne sont pas très différents des autres guérillas du 20ème siècle. En effet, comme pour Cuba, les Tigres se battent pour leur indépendance nationale, pour leur culture, et par leur idéologie marxisante, pour une société égalitaire, et il semble, grâce à leur réseau international de financement, qu’ils réussiront peut-être un jour à atteindre leurs objectifs. C’est certainement à espérer qu’au moins la situation finisse par se régler car tant du côté Cinghalais que du côté Tamoul cette guerre a fait des milliers de victimes.


Mots clé : anuradhapura, sri lanka, tamoul, tamouls, mouvement independantiste, mouvements independantistes, tigres tamouls, ltte, ceylan, conflit, unp, detamoulisation, cinghalais, Velupillai Prabhakaran, tamil new tigers, tigres libérateurs de l eelam tamoul, bouddhiste, regime parlemantaire laique, hindous, colombo
Suggestion de publications disponible dans la même thématique

Rédigé par Fabienne Rafidiharinirina, le Dimanche 27 Avril 2008 et lu 5656 fois.

Notez




Contacts & infos légales
RollBox Thématiques @ lEuroMag
voyage
massages
geothermie
tablette tactile
automobile
quad sport
abris vélos
station lavage vélo
chocolat
ipad apple
iphone apple
smartphone
littérature
prévisions météo
programme tv
horoscope du jour
investir en bourse
réséaux sociaux
aérothermie
jeux de poker
rédaction contenu
kopi luwak
webmarketing
pigistes

Version - Aujourd'hui  lecteurs lEuroMag & Web TV © 2007 | buzz | redaction Actuellement  internautes sont connectés
Retrouvez lEuroMag magazine sur les Réseaux Sociaux
lEuroMag magazine sur Facebook lEuroMag magazine sur Twitter les Buzz du magazine lEuroMag via Google-Buzz lEuroMag magazine sur Netvibes Les Scoops de lEuroMag magazine sur Scoopeo les Videos de lEuroMag Magazine sur Dailymotion les Videos du magazine lEuroMag sur YouTube le Blog Buzz de lEuroMag magazine lEuroMag magazine sur votre iPhone Recevez la NewsLetter de lEuroMag magazine les Flux RSS du magazine lEuroMag

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Envoyer a un contact par Email Inscription Newsletter Hebdomadaire