Partager cet article avec vos amis et contacts via les reseaux sociaux

La victoire de Jean-Jack Queyranne, président de la région Rhône-Alpes


Suite aux élections régionales, Jean-Jack Queyranne a été réélu président de la région Rhône-Alpes. Considérons à présent son programme comprenant quatre aspects essentiels : l'emploi, l'innovation, la solidarité territoriale et la démocratie.


Jean-Jack Queyranne réélu avec une forte majorité

Jean-Jack Queyranne
Jean-Jack Queyranne
Jean-Jack Queyranne était président de la région Rhône-Alpes depuis six ans et le sera encore pour les quatre prochaines années à venir. Il a été réélu avec brio au conseil régional à Charbonnières-les-Bains le 26 mars. Les élections du second tour des régionales lui avaient attribué 100 élus dont les voix se sont bien sûr reportées sur lui pour l'élire. Françoise Grossetête (UMP) a recueilli, quant à elle, 40 suffrages et Bruno Gollnisch (FN) 17. Jean-Jack Queyranne est très satisfait de sa majorité mais regrette le fort taux d'abstention du second tour des élections régionales : en effet, un électeur sur deux environ n’a pas voté.

Au total, l’assemblée régionale a été renouvelée pour moitié : on compte 86 conseillers qui entament leur premier mandat sur 157. De même, 15 vice-présidents ont été désignés dont Bernadette Laclais, première vice-présidente et maire PS de Chambéry et Philippe Meirieu d'Europe écologie, second vice-président. On dénombre également 4 conseillers spéciaux et 5 conseillers délégués. Les conseillers spéciaux sont en charge de la recherche, de l’enseignement supérieur, de la formation sanitaire et sociale, de l’information, de la communication, des politiques foncières, de l'égalité homme-femme. Les conseillers délégués assument l’administration générale et les parcs régionaux, la montagne et le tourisme, les sports, la nouvelle économie et la jeunesse. Intéressons-nous désormais au plan de Jean-Jack Queyranne.

Son projet concernant l’emploi et l’innovation

Bernadette Laclais
Bernadette Laclais
Il y a 250 000 Rhône-Alpins au chômage ; c’est une préoccupation pour notre président de région qui a décidé la tenue d’une conférence sociale à la deuxième semaine du mois d'avril où de nouvelles mesures d'urgence seront adoptées comme en 2008 face à la crise. Les 27 et 28 mai 2010 est prévu un plan de soutien aux PME par le biais de la création d'un fonds d'investissement pour les petites et moyennes entreprises plus fragiles en temps de crise. Jean-Jack Queyranne espère le soutien des banques qui ont été aidées par l’État. Il s’engage également avec les CARED (contrats d’accès ou de retour à un emploi durable) à former les chômeurs et à leur trouver un contrat de travail. En outre, si la personne est embauchée en CDI immédiatement, la formation est remboursée intégralement. C’est le service public régional de formation qui s’en charge.

Le Pass emploi formation soutient les jeunes à débuter dans la vie active. En amont, les jeunes seront soutenus par le développement du numérique et d’Internet ainsi que par des bourses d’études à l’étranger. Quant à l’innovation, elle concerne dorénavant les énergies renouvelables, les services à la personne et l’aide à domicile et également l'écotourisme. Il ne faut pas oublier la recherche ; la région souhaite la coopération des secteurs public et privé. Il faut considérer aussi l’aspect international avec le pavillon Rhône-Alpes présent le 15 mai à l’exposition universelle de Shanghaï. D’autre part, des initiatives seront concrétisées à la prochaine conférence européenne des régions pour le climat qui aura lieu en Rhône-Alpes.

Son plan concernant la solidarité territoriale et la démocratie

Philippe Meirieu
Philippe Meirieu
Le président de la région souhaite le développement des services publics comme les hôpitaux par exemple. Avec lui, la région s’opposera à leur suppression comme pour les agences postales. Elle facilitera l’implantation des maisons de santé avec le regroupement des médecins en leur sein. Les offres SNCF seront revues pour être améliorées ainsi que leur qualité, la sécurité des passagers etc… Des aides pour les agriculteurs sont également prévues, en particulier pour les producteurs de lait qui sont actuellement en grande difficulté.

Jean Jack Queyranne compte aussi faire entendre sa voix à Bruxelles pour défendre le monde agricole quant à la politique agricole commune. En ce qui concerne la démocratie, des concertations sont prévues grâce à Internet notamment, de même qu'en introduisant des budgets participatifs. Le siège de la région déménage à Lyon Confluent pour l’automne après la fin des travaux en été. La réorganisation permettra une plus grande efficacité du service.

La région s’oppose également à la réforme des collectivités locales qui lui fait perdre en partie son pouvoir. Elle constitue une résistance face à la réforme du mode de scrutin et aux bouleversements mis en œuvre par certains projets de loi engendrés par la politique de droite du gouvernement comme la parité qui risque de se trouver mise à mal. De grands projets de gauche, en définitive, pour administrer au mieux notre région Rhône-Alpes.

A lire dans la même thématique


Rédigé par Florence GUILLAUME, le Mardi 30 Mars 2010 et lu 4850 fois.

Notez



Vous avez apprécié cette publication ?
Partagez cet article avec vos amis & contacts,
Par  Email Email , Facebook Facebook , Tweeter Tweeter , et  les autres reseaux sociaux Plus ...
& Recevez les nouvelles publications ,
Par Mail :
  



1.Posté par goldentouch le 31/03/2010 06:38 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Si Madame Grossetête doit sa défaite, c'est bien à ces deux phénomènes :

- Son incompétence. Elle a en effet montré, à chacune de ses interventions (débats, meetings, site internet) qu'elle ne connaissait aucun des dossiers au coeur de la vie de les rhônalpins.
http://www.dailymotion.com/video/xc5wdk_le-zapping-de-francoise-grossetete_news

- Le bilan et le programme de monsieur Queyranne qui a su parler de la région et de ne pas répondre aux attaques populistes et démagogiques de la tête de liste UMP qui, de surenchère en surenchère hystérique n'a eu de cesse de ratisser à son extrème droite...En lorgnant les voix du FN pendant toute la semaine d'entre-deux tours.
http://www.youtube.com/watch?v=djvzopzQlKs : dans cette vidéo, on prend la mesure du poids de ses mots dans une région où la droite a pactisé avec le FN en 1998.





Contacts & infos légales
RollBox Thématiques @ lEuroMag
voyage
massages
geothermie
tablette tactile
automobile
quad sport
abris vélos
station lavage vélo
chocolat
ipad apple
iphone apple
smartphone
littérature
prévisions météo
programme tv
horoscope du jour
investir en bourse
réséaux sociaux
aérothermie
jeux de poker
rédaction contenu
kopi luwak
webmarketing
pigistes

Version - Aujourd'hui  lecteurs lEuroMag & Web TV © 2007 | buzz | redaction Actuellement  internautes sont connectés
Retrouvez lEuroMag magazine sur les Réseaux Sociaux
lEuroMag magazine sur Facebook lEuroMag magazine sur Twitter les Buzz du magazine lEuroMag via Google-Buzz lEuroMag magazine sur Netvibes Les Scoops de lEuroMag magazine sur Scoopeo les Videos de lEuroMag Magazine sur Dailymotion les Videos du magazine lEuroMag sur YouTube le Blog Buzz de lEuroMag magazine lEuroMag magazine sur votre iPhone Recevez la NewsLetter de lEuroMag magazine les Flux RSS du magazine lEuroMag

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Envoyer a un contact par Email Inscription Newsletter Hebdomadaire