Partager cet article avec vos amis et contacts via les reseaux sociaux

La chasse baleinière : un holocauste dans le règne animal


Les baleines font désormais partie des espèces menacées d’extinction, une nouvelle qui n’a pas encore bénéficié d’une mesure stricte au niveau international malgré les alertes lancées par les organismes environnementaux en charge de la protection des espèces en voie de disparition, ni les pays les plus concernés par la chasse baleinière ...


La chasse baleinière : un holocauste dans le règne animal
De par nos activités en mer, la pollution marine a entraîné depuis quelques années l’augmentation de la liste des animaux en voie de disparition, parmi eux, les baleines. A travers le monde, la liste des animaux en voie d’extinction s’allonge encore et encore. La principale origine à ce problème est bien entendu du à l’Homme et ses activités. Beaucoup d’espèces d’animaux ont une épée de Damoclès qui pende au dessus de leur tête, et ce, malgré les efforts fournis par plusieurs organisations gouvernementales et non gouvernementales.

La baleine est l'un des mammifères les plus en danger !
Dès le début du 20ème siècle, Bernard Germain de Lacépède, un zoologiste français, annonça le danger qui planait déjà sur ces grands mammifères marins que sont les baleines. En effet, les cétacés font l’objet de convoitise à cause des nombreuses exploitations que l’on peut faire de leur corps : leur chair servant de nourriture, leur huile servant à plusieurs utilisations dont le chauffage (sachant que le corps d’un rorqual, une espèce de baleine, peut produire plus de vingt tonnes d’huile), ou encore diverses parties utilisées dans les industries pharmaceutiques et cosmétiques, etc. En bref, une véritable économie.

La chasse baleinière : un holocauste dans le règne animal
La chasse industrielle de l’animal a commencé au dix-neuvième siècle entraînant une chute vertigineuse de leur nombre. On parlait dans la première moitié du vingtième siècle de 50 000 captures par an, un chiffre qui, selon certains spécialistes, a été fortement minimisé. La population réelle de cétacés datant de l’avant-chasse industrielle aurait aussi été cachée ou tronquée afin de diminuer les reproches faites aux responsables de l’hécatombe. Concernant la seule baleine à bosses, l’une des 11 types de baleines répertoriés, si la Commission baleinière internationale (CBI), une autorité de la chasse baleinière, parlait de 100 000 individus peuplant nos mers et océans avant le massacre commercial des années 1800, des scientifiques affirment qu’il y en avait au moins quinze fois plus, soit près de 1 500 000 baleines à bosses ! Heureusement, en 1946, une convention internationale visant la réglementation de la chasse baleinière est signée par une quinzaine de pays. La CBI, citée plus haut, est crée deux ans plus tard. Mais ce ne sera que vers les années 1970 que la chasse à grande échelle commencera a diminué notablement. Toutefois, le Japon et la Norvège continue de les chasser. Aujourd’hui, plusieurs organisations se liguent pour la conservation de l’espèce, à l’instar de Greenpeace. Diverses méthodes sont utilisées. On peut parler notamment de campagnes de communication visant à sensibiliser les populations et surtout les décideurs quant à la nécessité de protéger les cétacés ; ou encore on peut mentionner la création de genres de parcs naturels, comme en Antarctique, une zone destinée à faciliter le renouvellement de la population de baleines de nos océans.

A lire dans la même thématique


Rédigé par Fabienne Rafidiharinirina, le Mardi 27 Octobre 2009 et lu 4683 fois.

Notez



Vous avez apprécié cette publication ?
Partagez cet article avec vos amis & contacts,
Par  Email Email , Facebook Facebook , Tweeter Tweeter , et  les autres reseaux sociaux Plus ...
& Recevez les nouvelles publications ,
Par Mail :
  


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

La rédaction du magazine lEuroMag et le rédacteur web qui à rédigé cet article, vous invite à réagir à cet article en utilisant le module "commentaire" disponible ci-dessus. Les commentaires laissés par les internautes constituent un forum de discussion public, civique et civilisé qui a pour but d'enrichir la présente publication éditoriale. En tant que lecteur de notre magazine et internaute responsable, il est de votre devoir de nous signaler la présence de propos déplacés ou offensants dans les commentaires de nos articles en utilisant le formulaire de contact prévu à cet effet, disponible a cette adresse : http://www.leuromag.fr/contact-webmaster. Pour des raisons législatives, les informations de votre connexion internet (FAI, IP, Host, Email...) sont conservées pour une durée indéterminée et cela pour tout commentaire soumis.



Contacts & infos légales
RollBox Thématiques @ lEuroMag
voyage
massages
geothermie
tablette tactile
automobile
quad sport
abris vélos
station lavage vélo
chocolat
ipad apple
iphone apple
smartphone
littérature
prévisions météo
programme tv
horoscope du jour
investir en bourse
réséaux sociaux
aérothermie
jeux de poker
rédaction contenu
kopi luwak
webmarketing
pigistes

Version - Aujourd'hui  lecteurs lEuroMag & Web TV © 2007 | buzz | redaction Actuellement  internautes sont connectés
Retrouvez lEuroMag magazine sur les Réseaux Sociaux
lEuroMag magazine sur Facebook lEuroMag magazine sur Twitter les Buzz du magazine lEuroMag via Google-Buzz lEuroMag magazine sur Netvibes Les Scoops de lEuroMag magazine sur Scoopeo les Videos de lEuroMag Magazine sur Dailymotion les Videos du magazine lEuroMag sur YouTube le Blog Buzz de lEuroMag magazine lEuroMag magazine sur votre iPhone Recevez la NewsLetter de lEuroMag magazine les Flux RSS du magazine lEuroMag

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Envoyer a un contact par Email Inscription Newsletter Hebdomadaire