Partager cet article avec vos amis et contacts via les reseaux sociaux

L'acné, un point noir de l’adolescence


L’acné est un désagrément pour une grande majorité de nos adolescents. Pourquoi l'acné survient-elle à ce moment de la vie ? Quelles sont les causes de l'acné et de ces boutons, quelles sont les traitements possibles pour lutter contre l'acné ?


Présentation et description de l’acné

L’acné touche 80% des adolescents (de 12 à 18 ans pour la plupart) et se caractérise essentiellement par l’apparition de boutons rouges sur le visage, le dos, les épaules. Cela provoque parfois un complexe chez l’adolescent et l’apparition de l’acné peut être mal vécue au moment où la vie sentimentale commence. Elle touche l’image de soi, on manque généralement de confiance en soi à ces âges, et cela peut provoquer des difficultés psychologiques et relationnelles.

L’acné se manifeste par l’irruption de papules (élevures rouges), des pustules (papules avec pus), des nodules puis des kystes. De même on voit l’apparition de comédons (plus communément appelés points blancs quand ils sont fermés et points noirs quand ils sont ouverts) qui sont dus à l’épaississement de l’épiderme provocant l'accumulation de cellules mortes qui obstruent les pores de la peau.

Ces problèmes cutanés favorisent le développement de bactéries qui peuvent entraîner une inflammation. Dans 85% des cas, l'acné n'est pas grave et est jugée mineure ou moyenne. Il faut faire attention car l'acné peut laisser des cicatrices disgracieuses dans les régions inflammatoires. Il est donc déconseillé de se gratter car la manipulation des boutons par les ongles (non stériles) traumatise le derme. Maintenant que l’on a bien expliqué ce qu’est l’acné et comment elle se forme, voyons à présent quelles sont les origines de l’acné, propices au malheur des adolescents.

Les causes de l’acné

L’acné est liée à l’activité des glandes sébacées stimulée par l’afflux d’hormones (leur taux augmente durant l'adolescence) qui sont androgènes comme la testostérone. La peau devient grasse et luisante à cause de l’hypersécrétion de sébum (hyperséborrhée). La plupart des idées reçues sur l’acné mènent à penser que l’acné est due à une mauvaise hygiène, ou à l’alimentation (chocolat, charcuterie)... Or cela n’est pas prouvé. Il y a aussi les facteurs du stress et de la fatigue. Quoi qu’il en soit, il est certain qu’une bonne hygiène pour traiter l’acné est nécessaire.

On conseille aussi d’avoir une alimentation équilibrée. Bref, on ne connaît pas les causes exactes de l’acné : on a beaucoup d’idées reçues mais celles-ci ne sont pas démontrées scientifiquement. En tout cas, le soleil est bénéfique au départ et mauvais à l'arrivée. L'acné s'améliore au début grâce aux ultra-violets qui ont un effet anti-inflammatoire, antiseptique et asséchant. De même, le bronzage cache les imperfections cutanées.

Mais au final, le soleil provoque un épaississement de la peau favorable à une incrustation plus profonde des comédons, à l’apparition de kystes et tout cela survient à la rentrée après des vacances au soleil via une hyperséborrhée réactionnelle. Le soleil a donc des avantages mais finalement des inconvénients. Mais comment soigner ces petits bobos de nos adolescents autres que par des manifestations comme le soleil ? Quels sont les traitements adéquats?

Les différents traitements contre l'acné

Il est conseillé de ne pas changer de traitement s’il ne fait pas effet immédiatement car les résultats ne sont visibles qu’au bout de deux ou trois mois dans la majorité des cas. Il faut bien nettoyer la peau avant d'utiliser le produit traitant. Pour les filles, certaines pilules contraceptives guérissent l'acné en plus de la contraception. Mais, le plus souvent, les adolescents, utilisent une lotion antiseptique contenant également un antibiotique ou un rétinoïde qui ce dernier, agit sur le sébum.

La plupart du temps, le traitement impose de se protéger du soleil. Le médecin pourra également prescrire des antibiotiques par voie orale. La photothérapie est peut-être un espoir pour demain car le docteur Tony Chu, exerçant à Londres a permis de guérir l'acné par une lumière visible dépourvue de tout effet nocif. (Les ultra-violets ne pouvaient pas être utilisés trop longtemps en raison d'un risque de cancer de la peau). Cette méthode doit cependant faire encore ses preuves.

Dans les années 1980, le médicament Roaccutane a permis de soigner des acnés sévères mais ce produit est à prendre avec précaution sous la vigilance d'un médecin. Dans l’avenir, on pense à traiter l’acné par le laser (pour réparer les cicatrices) ou la multithérapie. De nouveaux espoirs pour les jeunes en difficulté à cause de leur image quand ils sont sensibles à l’acné. La recherche avance à grand pas même pour ces petits désagréments. Cela pourra soulager certains maux de nos adolescents et réduire leur mal-être. Soignons-les efficacement, de nombreuses solutions existent.

A lire dans la même thématique


Rédigé par Florence GUILLAUME, le Dimanche 31 Octobre 2010 et lu 6826 fois.

Notez




Contacts & infos légales
RollBox Thématiques @ lEuroMag
voyage
massages
geothermie
tablette tactile
automobile
quad sport
abris vélos
station lavage vélo
chocolat
ipad apple
iphone apple
smartphone
littérature
prévisions météo
programme tv
horoscope du jour
investir en bourse
réséaux sociaux
aérothermie
jeux de poker
rédaction contenu
kopi luwak
webmarketing
pigistes

Version - Aujourd'hui  lecteurs lEuroMag & Web TV © 2007 | buzz | redaction Actuellement  internautes sont connectés
Retrouvez lEuroMag magazine sur les Réseaux Sociaux
lEuroMag magazine sur Facebook lEuroMag magazine sur Twitter les Buzz du magazine lEuroMag via Google-Buzz lEuroMag magazine sur Netvibes Les Scoops de lEuroMag magazine sur Scoopeo les Videos de lEuroMag Magazine sur Dailymotion les Videos du magazine lEuroMag sur YouTube le Blog Buzz de lEuroMag magazine lEuroMag magazine sur votre iPhone Recevez la NewsLetter de lEuroMag magazine les Flux RSS du magazine lEuroMag

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Envoyer a un contact par Email Inscription Newsletter Hebdomadaire