Partager cet article avec vos amis et contacts via les reseaux sociaux

Justina Robson : Lila Black

Quand les agents secrets sont à la fois femme et robot


La série a beaucoup fait parler d’elle à l’étranger et la voilà enfin publiée en France ! Lila Black débarque dans les rayons, avec une trilogie publiée en trois mois ! Entre fantasy, bit-lit et science-fiction, l’auteure signe là un livre d’un tout nouveau genre : le multivers est chez nous.


Bienvenue en Otopia !

La Bombe Quantique a explosé sur Terre, dans le Texas, en 2015. Les dégâts ne furent pas que matériels : un trou a été créé dans l’espace-temps et depuis six mondes différents se côtoient. Zoomenon est le royaume des éléments : ceux qui s’y sont aventurés racontent que c’est un territoire hostile à la race humaine, que les éléments du tableau périodique s’y trouvent en abondance, que les couleurs primaires se déplacent à leur guise et que êtres constitués d’énergie incarnent les esprits de l’air, du feu, de l’eau, de la terre, du bois et du métal.

Alfheim est la terre des Elfes, royaume sans technologie, sans métal, leurs frontières sont scellées à l’immigration et ne laissent passer que quelques rares diplomates. Vient ensuite Démonia où vivent les démons, qui, comme les elfes, sont doués pour la magie. Il est inutile de préciser qu’elfes et démons ne s’entendent pas du tout et qu’ils sont sans cesse en conflit. La cinquième région est Thanatopia. Seul souci : pour entrer en Thanatopia, il faut mourir. Personne n’y est jamais allé ou plutôt, personne n’en est jamais revenu. Thanatopia est donc un mystère à part entière. Le dernier royaume est Faerie.

Les Faes délivrent des visas touristiques depuis 2018 et leur pays représentent la plateforme commerciale la plus importante d’Otopia. Ces six mondes coexistaient plutôt bien jusqu’à il y a un an. Car depuis douze mois maintenant, Alfheim a scellé ses frontières et arrêté tout commerce. Et aujourd’hui, en 2021, les rumeurs sont nombreuses sur ce qui pourrait se passer dans le pays des elfes. Bienvenue en Otopia, anciennement appelée la Terre !

Lila Black : mi-humaine, mi-robot

Lila Black est l’héroïne de l’histoire et il faut bien dire que la situation est compliquée. D’abord, premier problème : son corps. Lila a pris part, il y a quelques temps, à une mission secrète de diplomatie qui consistait à signer un traité avec Alfheim malheureusement tout ne s’est pas passé comme prévu, autrement dit, elle a failli mourir. Rendue à ses employeurs en piteux état, elle fut soignée… et transformée. Il était impossible de la guérir sans avoir recours à la robotique. Résultat : son corps est en grande partie en métal. Petite amélioration au passage : toutes les parties robotiques sont des armes. Ah, j’allais oublier, on lui a aussi collé une intelligence artificiel pour l’aider à analyser toutes les situations et elle est aussi directement reliée au réseau de communication d’Otopia.

Ceux qui l’ont soigné avait bien évidemment une idée derrière la tête : faire d’elle l’agent parfait de la division Information et Reconnaissance de l’Agence de sécurité d’Otopia. Sa mission ? Plutôt banale pour une fois : être la garde du corps de la dernière rock star elfique : Zal, chanteur des No Shows, le groupe de musique le plus populaire du moment. Le chanteur reçoit des menaces de mort et qui plus est, il est assez mal vu par sa propre communauté qui semble le haïr cordialement.

Rien de dramatique pour Lila ? Ajoutons à l’histoire qu’elle se retrouve embarquée dans un Jeu – une sorte de magie avec laquelle les elfes s’amusent beaucoup – avec Zal où elle pourrait perdre bien plus que sa fierté.

Un multivers, une héroïne complexée, des personnages originaux

Avec un corps cybernétique ce n’est pas comme si Lila avait déjà un petit complexe côté confiance en soi. C’est sûr que quand on a un corps à moitié robot, on a peur pour sa beauté physique. Sans compter qu’une pensée suffit pour transformer le tout en un arsenal mortel. Zal est aux antipodes de ce qu’on attend d’un elfe, pour notre plus grand plaisir : marre des elfes calmes, humbles, emplis de sagesse. Zal est un rockeur, plutôt insupportable pour un elfe et il a même des liens avec les démons ! Voilà une histoire qui, décidément, n’est pas de tout repos !

Comment qualifier ce roman ? Un multivers – plusieurs univers qui évoluent les uns à côté des autres – et une héroïne complexée par son statut de super robot et qui aimerait bien de temps en temps se sentir féminine. Voilà une recette qui rappellera sans doute la bande dessinée Sillage mais qui reste quand même vraiment originale. Touchant à la fois au genre de la fantasy, de la science-fiction et de la bit-lit, Justina Robson signe ici une première trilogie qui n’a pas encore d’équivalence.

Soyez prêts à vous plonger dans des intrigues incroyables au cœur du royaume des elfes, retenez votre souffle quand Lila enclenche son mode combat car l’action est au rendez-vous et savourez même quelques instants de romance car, enfin, il en faut bien un peu ! Enfin, gare aux trahisons… car en Otopia tout est permis ! Bienvenue en Otopia, premier tome des aventures de Lila Black, sera disponible le 11 juin, les tomes deux et trois suivront en juillet et en août. Heureusement car à la fin de ce premier tome, on aimerait bien avoir la suite.

A lire également sur le même sujet :


Rédigé par Caroline Lutz, le Lundi 14 Juin 2010 et lu 5587 fois.

Notez

Thèmatiques abordées et traitées dans cette publication : alfheim, bande dessine, bande dessinee, bit-lit, elfe, fantasy, justina robson, lila black, milady, otopia, roman, science-fiction, sillage, zal



Contacts & infos légales
RollBox Thématiques @ lEuroMag
voyage
massages
geothermie
tablette tactile
automobile
quad sport
abris vélos
station lavage vélo
chocolat
ipad apple
iphone apple
smartphone
littérature
prévisions météo
programme tv
horoscope du jour
investir en bourse
réséaux sociaux
aérothermie
jeux de poker
rédaction contenu
kopi luwak
webmarketing
pigistes

Version - Aujourd'hui  lecteurs lEuroMag & Web TV © 2007 | buzz | redaction Actuellement  internautes sont connectés
Retrouvez lEuroMag magazine sur les Réseaux Sociaux
lEuroMag magazine sur Facebook lEuroMag magazine sur Twitter les Buzz du magazine lEuroMag via Google-Buzz lEuroMag magazine sur Netvibes Les Scoops de lEuroMag magazine sur Scoopeo les Videos de lEuroMag Magazine sur Dailymotion les Videos du magazine lEuroMag sur YouTube le Blog Buzz de lEuroMag magazine lEuroMag magazine sur votre iPhone Recevez la NewsLetter de lEuroMag magazine les Flux RSS du magazine lEuroMag

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Envoyer a un contact par Email Inscription Newsletter Hebdomadaire