Partager cet article avec vos amis et contacts via les reseaux sociaux

Gotha : un livre et une ville


Situé dans l’ex RDA, Gotha offre un univers quasi inconnu au visiteur qui le découvre comme l’ont fait d’un lieu à la fois exotique et étrangement familier. Gotha est situé à 300 kilomètres de Berlin et à une cinquantaine de kilomètres de Weimar.


Gotha, une ville du classicisme allemand, son nom est entré dans la légende et le langage courant depuis qu’y a paru le plus célèbre des annuaires.

Du duché de Saxe Cobourg et Gotha, dont Gotha fût la capitale, sont issues quatre dynasties royales : la maison de Kohary en Bulgarie, celle de Bragance Saxe Cobourg et Gotha au Portugal, la famille royale de Belgique et la famille royale de Grande Bretagne et d’Irlande. De ces quatre grandes familles descendent celle de Grèce, d’Italie, d’Albanie, de Suède, de Roumanie, de l’ex Yougoslavie ou encore du Danemark.

La maison royale de Belgique est une branche de la maison Saxe Cobourg et Gotha depuis 1831, date à laquelle, le prince Léopold de Saxe Cobourg et Gotha fut élu roi des Belges. Durant ses trente quatre ans de règne, Léopold 1er fut le véritable fondateur de la Belgique. A Buckingham Palace, la lignée remonte à 1840, lorsque la jeune reine Victoria, fille du Duc de Kent, épousa le prince Albert Saxe Cobourg et Gotha, aïeul de l’actuelle dynastie régnante qui se rebaptisa Windsor, du nom d’une de ses résidences favorites, en 1917, la guerre anglo-allemande oblige.

L’histoire des familles nobles est ponctuée d’alliances et de mariages. Un véritable puzzle auquel il manquait un guide. Ainsi naquît au 18ème siècle, l’Almanach de Gotha : une sorte de carnet mondain qui, alors qu’il n’existait aucune source d’information internationale, permettait de savoir qui épousait qui, de connaître la vie des têtes couronnées et de la noblesse. Rapidement, il acquit une telle réputation qu’il est à l’origine d’un dicton : « celui qui ne se trouve pas dans le Gotha ne fait pas partie de la véritable noblesse ».

L’Almanach s’est ensuite enrichi de la liste des ordres reconnus par les Etats du monde entier. Enfin, il est devenu un annuaire diplomatique et statistique, mentionnant succinctement les principaux évènements mondiaux. Publié en deux éditions, l’une française, l’autre allemande, il était expédié et distribué aux quatre coins de la planète avant de prendre place dans les bibliothèques des plus grands de ce monde. Pendant près de 200 ans, jusqu’en 1944, le petit almanach continua sa carrière, composé dans un premier temps, chez Reyher, et à partir de 1785 chez Justus Perthes.

Son histoire s’arrête brutalement en 1944. La fin de la guerre est proche et le monde s’apprête à vivre l’un de ses plus grands bouleversements politiques. L’Allemagne se retrouve coupé en deux, et Gotha, cité ducale, devient communiste… Les Soviétiques débarquent et mettent au pilon Almanach et archives. La bibliothèque et ses trésors sont envoyés à l’Académie des sciences de Leningrad. En 1956, un accord intervient, permettant son retour au château de Friedenstein, dont elle occupe aujourd’hui toute l’aile Est.


Mots clé : gotha, almanach, almanach de gotha, noble, noblesse, buckingham palace, belgique, suede, belgique, saxe cobourg,grande Bretagne, portugal, duc, rda, berlin, weimar, annuaire, annuaires, reine victoria, prince albert saxe cobourg, leopold premier, allemagne, friedenstein, italie, albanie, roumanie, grece, yougoslavie, danemark

Rédigé par Fabienne Rafidiharinirina, le Vendredi 2 Mai 2008 et lu 6951 fois.

Notez



Vous avez apprécié cette publication ?
Partagez cet article avec vos amis & contacts,
Par  Email Email , Facebook Facebook , Tweeter Tweeter , et  les autres reseaux sociaux Plus ...
& Recevez les nouvelles publications ,
Par Mail :
  


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

La rédaction du magazine lEuroMag et le rédacteur web qui à rédigé cet article, vous invite à réagir à cet article en utilisant le module "commentaire" disponible ci-dessus. Les commentaires laissés par les internautes constituent un forum de discussion public, civique et civilisé qui a pour but d'enrichir la présente publication éditoriale. En tant que lecteur de notre magazine et internaute responsable, il est de votre devoir de nous signaler la présence de propos déplacés ou offensants dans les commentaires de nos articles en utilisant le formulaire de contact prévu à cet effet, disponible a cette adresse : http://www.leuromag.fr/contact-webmaster. Pour des raisons législatives, les informations de votre connexion internet (FAI, IP, Host, Email...) sont conservées pour une durée indéterminée et cela pour tout commentaire soumis.



Contacts & infos légales
RollBox Thématiques @ lEuroMag
voyage
massages
geothermie
tablette tactile
automobile
quad sport
abris vélos
station lavage vélo
chocolat
ipad apple
iphone apple
smartphone
littérature
prévisions météo
programme tv
horoscope du jour
investir en bourse
réséaux sociaux
aérothermie
jeux de poker
rédaction contenu
kopi luwak
webmarketing
pigistes

Version - Aujourd'hui  lecteurs lEuroMag & Web TV © 2007 | buzz | redaction Actuellement  internautes sont connectés
Retrouvez lEuroMag magazine sur les Réseaux Sociaux
lEuroMag magazine sur Facebook lEuroMag magazine sur Twitter les Buzz du magazine lEuroMag via Google-Buzz lEuroMag magazine sur Netvibes Les Scoops de lEuroMag magazine sur Scoopeo les Videos de lEuroMag Magazine sur Dailymotion les Videos du magazine lEuroMag sur YouTube le Blog Buzz de lEuroMag magazine lEuroMag magazine sur votre iPhone Recevez la NewsLetter de lEuroMag magazine les Flux RSS du magazine lEuroMag

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Envoyer a un contact par Email Inscription Newsletter Hebdomadaire