Partager cet article avec vos amis et contacts via les reseaux sociaux

Controverse sur le projet de loi sur la burqa : des avis partagés en Drôme et en Ardèche


On débat actuellement sur le port du voile intégral dans la société et au sein de la classe politique. Intéressons-nous à ce projet de loi et aux positions des politiciens, des religieux et des simples citoyens résidant en Drôme et en Ardèche.


Le projet de loi interdisant le port du voile intégral

Jean-François Copé
Jean-François Copé
Le premier ministre François Fillon souhaite que le projet de loi interdisant le port de la burqa soit adopté et ne reste pas bloqué au Parlement. En effet, il souhaite faire voter la loi avant l'été. Le projet devrait être présenté par Michèle Alliot-Marie, la Garde des Sceaux courant mai. Le premier ministre s'est dit prêt "à prendre des risques juridiques" pour faire aboutir ce texte de loi. La question de la nature du texte divisait l’UMP : le président UMP de l'Assemblée nationale, Bernard Accoyer souhaite un projet de loi tout comme la gauche, Jean-François Copé voulait avec d’autres une proposition de loi.

Le NPA est contre cette loi affirmant que les femmes seront assignées à leur domicile plutôt que de sortir vêtues de la burqa et qu’elle n’arrangera rien à la condition de la femme. En fait, le projet de loi fait polémique au sein de la société tandis que certains affirment qu’il ne sert pas à grand-chose puisque moins de 400 femmes en France la portent. Les musulmans les plus intégristes sont bien sûr contre cette loi ; d'autres pensent que le Coran exige une tenue correcte des femmes, de préférence avec un voile mais le port intégral n'est pas spécifiquement indiqué dans le livre Sacré. Après les positions des hommes politiques, passons à présent à ce que pensent les gens de ce projet de loi.

La position des religieux en Ardèche et en Drôme

Michèle Alliot-Marie
Michèle Alliot-Marie
Quand des femmes musulmanes demandent à l’imam bénévole de Valence Abdallah Dliouah si elles doivent porter le voile intégral, celui-ci répond qu'il ne "correspond pas vraiment à l’Islam pratiqué en France" dans sa majorité. Mais il est pour que les femmes puissent le porter quand elles le souhaitent et également à ce qu’elles se découvrent le visage lorsque la sécurité l’oblige. En clair, l’imam est contre cette loi. Il déclare également que les musulmans veulent vivre leur religion en paix et que la France est une chance pour eux et qu’ils prennent leur place dans le pays.

De même, Mohammed Massaoui, président du Conseil français du culte musulman explique que le Coran ne demande pas que la femme porte le voile intégral. Roger Michel, quant à lui, chargé des relations interreligieuses au diocèse de Valence est très choqué par la burqa, qui est pour lui, le signe de l’asservissement de la femme de même que les autres voiles qui la couvrent presque intégralement comme le tchador. Il pense que la loi sur le port du voile intégral pour seulement quelques cas dans le pays cache la crise et que cela devrait se résoudre localement par des associations.

D’autres catholiques expriment qu’il ne faut pas avoir peur du choc des civilisations et ne pas confondre la position des intégristes avec celle de la majorité des musulmans. Mais quel est l’avis des simples citoyens de ces deux départements ?

Les opinions des ardéchois et des drômois

Femmes voilées
Femmes voilées
Pour Nadia Najim, une femme d’origine marocaine et musulmane pratiquante, la loi est un bienfait. Elle ne porte pas le voile car n’en voit pas la nécessité bien que certains membres de sa famille le portent et tous se respectent dans leur différence ce qui est un exemple pour tout un chacun. D'autres femmes portent la burqa et font comprendre qu'elles se sentent plus proches de Dieu ainsi et que cela exprime un rapport avec lui.

Fateh Kimouche, fondateur d’un site Internet pour les consommateurs musulmans et diplômé de philosophie politique opine que la femme qui veut porter le voile intégral doit être libre de le faire mais il faut qu’elle s’attende à des conséquences en France de stigmatisation par exemple. Il estime, lui aussi, que la loi est de l’hypocrisie et qu’elle permet aux politiciens de se détourner des véritables problèmes de la France. Il dit que l’on veut protéger les femmes mais qu’en réalité, on donne une mauvaise image de l’Islam. Il est également satisfait car le voile ne choque plus dans notre pays comme il y a 20 ou 30 ans.

En conclusion, nous sommes un pays relativement libre où les femmes peuvent se dénuder en maillot de bain sur les plages ou porter un voile. Mais en public, nous devons ni être trop nus ni trop voilés. Deux extrêmes se rencontrent, les françaises qui ont le droit de s'exhiber et les musulmanes intégristes qui ressentent l'obligation de se draper complètement. A chacun de s'adapter selon les lois françaises en vigueur.

Suggestion de lecture dans la même thématique :


Rédigé par Florence GUILLAUME, le Mercredi 28 Avril 2010 et lu 4546 fois.

Notez

Thèmatiques abordées et traitées dans cette publication : ardeche, burqa, drome, jean francois cope, michele alliot marie, projet de loi, projet loi, tchador, voile


Thématique similaire

Contacts & infos légales
RollBox Thématiques @ lEuroMag
voyage
massages
geothermie
tablette tactile
automobile
quad sport
abris vélos
station lavage vélo
chocolat
ipad apple
iphone apple
smartphone
littérature
prévisions météo
programme tv
horoscope du jour
investir en bourse
réséaux sociaux
aérothermie
jeux de poker
rédaction contenu
kopi luwak
webmarketing
pigistes

Version - Aujourd'hui  lecteurs lEuroMag & Web TV © 2007 | buzz | redaction Actuellement  internautes sont connectés
Retrouvez lEuroMag magazine sur les Réseaux Sociaux
lEuroMag magazine sur Facebook lEuroMag magazine sur Twitter les Buzz du magazine lEuroMag via Google-Buzz lEuroMag magazine sur Netvibes Les Scoops de lEuroMag magazine sur Scoopeo les Videos de lEuroMag Magazine sur Dailymotion les Videos du magazine lEuroMag sur YouTube le Blog Buzz de lEuroMag magazine lEuroMag magazine sur votre iPhone Recevez la NewsLetter de lEuroMag magazine les Flux RSS du magazine lEuroMag

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Envoyer a un contact par Email Inscription Newsletter Hebdomadaire