Partager cet article avec vos amis et contacts via les reseaux sociaux

Comment adapter les forêts au changement climatique


Pour adapter la forêt au réchauffement climatique, un rapport remis le 10 mars dernier à Michel Barnier et Jean-Louis Borloo prévoit la mise en place de toute une série de mesures qui pourraient avoir un impact sur la sylviculture française et le quotidien des entrepreneurs. Aperçu des principales recommandations.


Les pouvoirs publics doivent mettre en place un plan d'action pour préparer les forêts françaises métropolitaines au changement climatique, selon un rapport qui vient d'être remis à Michel Barnier et Jean-Louis Borloo. Rédigé par Bernard Roman-Amat directeur délégué de l'École nationale du génie rural, des eaux et des forêts (Engref), ce rapport indique que le réchauffement de la température moyenne de 1 à 1,5 degré attendu dans l'Hexagone, d'ici 2050, aura un impact « important » sur la forêt française. Pour prévenir ses effets, 32 propositions sont formulées, elles sont d'ordre techniques, économiques et touchent aussi l'organisation de la filière, la recherche principalement. Bernard Roman-Amat recommande particulièrement de développer une sylviculture « dynamique » avec des essences diverses et variés, et d'inciter financièrement, dès 2010, au remplacement des peuplements vulnérables. Ces idées générales se traduisent aussi par des préconisations techniques qui demain devront peut-être prises en compte par les techniciens de la forêt et donc des entrepreneurs. Même si ils n'ont pas été auditionnés, les entrepreneurs sont concernés par ce rapport. Ainsi, le document propose de dynamiser les sylvicultures en diminuant la surface foliaire des arbres par réduction de la surface terrière. Le tout a pour but d'améliorer la résistance au stress hydrique. Bernard Roman-Amat préconise aussi de reconsidérer les critères d'exploitabilité des arbres afin de réduire l'âge voire les diamètres de récolte. Ce qui permettrait de diminuer les risques auxquels sont soumis les peuplements : sécheresses, canicules, insectes et pathogènes, incendie, tempêtes. L'auteur du rapport souhaite également que les plantations à venir soient les plus diversifiées possibles, qu'elles contiennent une composition d'essences mélangées afin de réduire l'impact des déficits hydriques et des accidents sanitaires. Ces préconisations permettraient à la fois de bien préparer les peuplements au réchauffement climatique annoncé et de participer à l'accroissement souhaitable à court terme des récoltes de bois. Parmi les essences susceptibles de mieux résister aux sécheresses, le rapport cite par exemple le chêne sessile,le robinier, le pins laricio, les sapins méditerranéens (Grèce et Turquie), le châtaignier et cèdre de l'Atlas (sous réserves) et à assez brève échéance (5 à 10 ans), le chêne pubescent, l'érable plane (en mélange), le Douglas (variétés adaptées). Mais, la substitution aux essences actuelles d'essences plus « méridionales » comporte le revers de la médaille : une production moyenne de bois plus faible donc l'auteur estime que ces adaptations doivent être accompagnées d'une politique de reboisement incitative et dynamique. L'objectif est de maintenir le potentiel de production de la forêt française.
Pour mettre en place cette sylviculture dynamique, l'auteur du rapport propose donc la réalisation de guide adapté aux différentes conditions de production.
Sur le plan économique, Bernard Roman-Amat demande une remise à plat à plat de la définition des travaux sylvicoles soumis aux aides de l'Etat. Il souhaite par exemple un soutien aux interventions au stade juvénile en faveur du mélange des espèces au sein des peuplements issus de régénération naturelle. Ces aides pourraient aussi aller aux opérations de détourage en fin de phase de compression en hêtraie. Celles-ci constituent en effet une composante indispensable d'une sylviculture dynamique. Enfin, l'auteur souhaite que l' Etat concentre aussi son aide aux opérations nécessaires à la conversion des taillis sous-futaie en futaie. Ce qui est favorable à la fois à la production de bois d'oeuvre et à la constitution d'un peuplement moins sensible au stress hydrique.
La rapport souhaite aussi la mise en place d'innovation en encourageant des plantations « à risques » mais susceptibles, si elles réussissent, d'aider à bien préparer l'avenir. Ces plantations
se feraient soit avec des essences encore mal connues ( platane, ...), soit avec des essences connues mais comportant un risque de destruction par le gel (eucalyptus, pin maritime, chêne sessile, ...) soit à l'aide de techniques nouvelles (préparation du sol, élevage des plants, abri...). Les aides (directes) à ces boisements innovants pourraient être attribuées au cas par cas dans le cadre d'orientations générales définies par zone, et assorties de l'obligation de déposer, aux fins de suivi, un mini dossier auprès d'un organisme de développement. En cas d'échec, aucun remboursement de l'aide perçue ne serait demandé, et aucune aide ne serait attribuée pour un nouvel essai identique sur le même site. Environ 10 % des aides publiques pourraient venir financés ses projets novateurs.


Rédigé par Erwan Le Duc, le Mardi 27 Mai 2008 et lu 3112 fois.

Notez

Thèmatiques abordées et traitées dans cette publication : barnier, bois, borloo, environnement, foret, lutte, ministere, rechauffement climatique



Contacts & infos légales
RollBox Thématiques @ lEuroMag
voyage
massages
geothermie
tablette tactile
automobile
quad sport
abris vélos
station lavage vélo
chocolat
ipad apple
iphone apple
smartphone
littérature
prévisions météo
programme tv
horoscope du jour
investir en bourse
réséaux sociaux
aérothermie
jeux de poker
rédaction contenu
kopi luwak
webmarketing
pigistes

Version - Aujourd'hui  lecteurs lEuroMag & Web TV © 2007 | buzz | redaction Actuellement  internautes sont connectés
Retrouvez lEuroMag magazine sur les Réseaux Sociaux
lEuroMag magazine sur Facebook lEuroMag magazine sur Twitter les Buzz du magazine lEuroMag via Google-Buzz lEuroMag magazine sur Netvibes Les Scoops de lEuroMag magazine sur Scoopeo les Videos de lEuroMag Magazine sur Dailymotion les Videos du magazine lEuroMag sur YouTube le Blog Buzz de lEuroMag magazine lEuroMag magazine sur votre iPhone Recevez la NewsLetter de lEuroMag magazine les Flux RSS du magazine lEuroMag

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Envoyer a un contact par Email Inscription Newsletter Hebdomadaire