Partager cet article avec vos amis et contacts via les reseaux sociaux

A la découverte de l'Argentine

Argentine, ma bien-aimée


Frétillante comme un pas de tango qui claque sur des lattes en bois, l’Argentine révèle un patchwork de couleurs et d’ambiances. Se diluent dans ses vastes ressources une hospitalité unique et des paysages d’une beauté céleste.


Argentine, contexte historique et date clef ...

Qui découvre la terre natale du Che ne se doute point du joyau qui se cache en Argentine à l’extrémité du continent sud-américain. Le bout du monde a donc ce goût si doux et si surprenant. Au nord, à l’est et à l’ouest, le pays en côtoie cinq autres : la Bolivie, le Paraguay, le Brésil, l’Uruguay et le Chili. Cinq fois plus grande que la France, l’Argentine est beaucoup moins peuplée et les grandes villes se comptent sur les doigts d’une seule main : la tentaculaire Buenos Aires et ses 13 millions d’habitants, Córdoba, Mendoza, Rosario et La Plata.

C’est en 1516 que l'Argentine est découvert par le navigateur espagnol Juan Díaz de Solis qui tente de se frayer un passage vers le Pacifique. L’Argentine doit son nom à une légende qui raconte que les indigènes auraient offert des objets en argent aux conquistadors espagnols. En Argentine deux siècles plus tard, le 25 mai 1810, la cosmopolite Buenos Aires déclare son indépendance et la « Plaza de Mayo », en plein coeur de la ville, en est le symbole. La foule qui manifeste aujourd’hui a un autre visage, altéré par la tristesse et l’amertume. « Les mères de la Place de Mai », dont les enfants ont été tués lors de la dictature militaire de 1976 à 1983, battent le pavé chaque semaine. En Argentine, le passé résonne encore, mais ses périodes de crise et de corruption se meurent tout doucement.

l'Argentine et ses espaces surnaturels

Avant-gardiste et impatient de panser les plaies d’une crise économique sans précédent, le peuple élit pour la première fois une femme à la présidence de l’État. Cristina Kirchner succède à son mari en 2007. L'Argentine, garde encore des traces de ces années d’anémie, mais les Argentins laissent passer la déconfiture et reprennent leurs affaires. Les tarifs indiqués dans les guides de voyage font souvent un pied de nez à la réalité : l’inflation n’ayant plus de limites.

Pour autant, le touriste européen garde un fort pouvoir d’achat. C’est dans la très bruyante capitale que ce dernier démarre son voyage en Argentine. Une ville aux mille visages qui étonne par ses contrastes : de grands boulevards étouffants de pollution laissent place à de jolis quartiers colorés. En Argentine, les enfants jouent au football en se prenant pour Diego Maradona ou Lionel Messi tandis que les parents discutent en buvant du maté, boisson chaude omniprésente dans le pays.

Palermo, Recoleta ou San Telmo sont de petits havres de quiétude. Et la gentillesse des Argentins les rend encore plus agréables. En Argentine au détour d’une rue ou dans un café, la discussion s’engage si vite que le temps file à toute allure.

A la découverte de l'Argentine

En Argentine, les restaurateurs n’ont d’yeux que pour la gastronomie locale si réputée : un malbec avec du caractère accompagné d’un pavé de boeuf – superstar là-bas – se savourent pour quelques pesos. S’en aller de Buenos Aires pour sillonner le pays et ses étonnants paysages est une décision sage. En Argentine, si l’architecture citadine est le parent pauvre du pays, la nature est son poumon magique. Entre les plateaux désertiques de la pampa, la singulière cordillère des Andes, la Patagonie et sa ville du bout du monde, Ushuaia, l’Argentine ne se dispense pas d’une faune exceptionnelle. Lamas, pumas, caïmans, baleines et lions marins donnent des frissons à leurs observateurs.

La route 40 est la plus longue du pays et façonne son identité en parcourant ses quatre zones principales. À l’instar de l’Aconcagua qui culmine à 6 959 mètres d’altitude, ses sommets sont les plus imposants du continent américain. Des hauteurs qui coupent le souffle autant que les chutes d’Iguaçu, nichées aux frontières brésiliennes. Elles se jettent sur deux versants de cette Amérique qui n’en finit pas d’émerveiller son public.

A lire dans la même thématique


Rédigé par Estelle Papin, le Lundi 28 Février 2011 et lu 6725 fois.

Notez




Contacts & infos légales
RollBox Thématiques @ lEuroMag
voyage
massages
geothermie
tablette tactile
automobile
quad sport
abris vélos
station lavage vélo
chocolat
ipad apple
iphone apple
smartphone
littérature
prévisions météo
programme tv
horoscope du jour
investir en bourse
réséaux sociaux
aérothermie
jeux de poker
rédaction contenu
kopi luwak
webmarketing
pigistes

Version - Aujourd'hui  lecteurs lEuroMag & Web TV © 2007 | buzz | redaction Actuellement  internautes sont connectés
Retrouvez lEuroMag magazine sur les Réseaux Sociaux
lEuroMag magazine sur Facebook lEuroMag magazine sur Twitter les Buzz du magazine lEuroMag via Google-Buzz lEuroMag magazine sur Netvibes Les Scoops de lEuroMag magazine sur Scoopeo les Videos de lEuroMag Magazine sur Dailymotion les Videos du magazine lEuroMag sur YouTube le Blog Buzz de lEuroMag magazine lEuroMag magazine sur votre iPhone Recevez la NewsLetter de lEuroMag magazine les Flux RSS du magazine lEuroMag

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Envoyer a un contact par Email Inscription Newsletter Hebdomadaire